Jeudi 12 Décembre, 2019

« Ne vous laissez pas voler l’espérance! », lancent des Évêques Sud-Américains aux Haïtiens

Des religieux catholiques en démonstration de force à Port-au-Prince, capitale d'Haïti, pour exiger la démission du président Jovenel Moise. Crédit photo: Loop Haïti

Des religieux catholiques en démonstration de force à Port-au-Prince, capitale d'Haïti, pour exiger la démission du président Jovenel Moise. Crédit photo: Loop Haïti

22 octobre dernier, une foule de fidèles catholiques a déambulé dans les rues à Port-au-Prince pour exiger la démission du président Jovenel Moise. Soucieux du sort de leur religieux caribéens, huit jours plus tard, le Conseil épiscopal latino-américain a adressé une correspondance à la Conférence épiscopale d’Haïti.

Le bruit et la fureur des manifestants catholiques sont arrivés, semblent-ils, jusqu’aux oreilles des prélats Sud-Américains. Point besoin d’en douter. Leur dernière correspondance dans laquelle ils invitent le peuple haïtien à ne pas se « laissez voler l’espérance », témoigne de cet état de fait. La rédaction reprend in extenso le contenu de la suivante qui est publiée ci-dessous :

Cher frère :

La souffrance des hommes et des femmes de la chère bien-aimée République d’Haïti est une clameur qui monte au ciel, mais qui doit aussi arriver aux oreilles de ceux qui ont entre les mains le pouvoir d’aider à ce que les Haïtiens puissent trouver des voies efficaces pour surmonter tous les obstacles qui affectent gravement à leur dignité humaine et aux fils et filles de Dieu.

Depuis le Conseil Episcopal Latino-Américain nous nous unissons à votre voix, celui de l’épiscopat, des prêtres, des religieux et des religieuses et tous les catholiques de ce continent pour demander aux dirigeants de ce pays une sortie de crise, comme vous l’avez fait “ d’écouter la voix de la sagesse”, mais aussi qu’ils ne soient pas dur d’oreille au cri de ceux qui subissent toujours avec plus de rigueur les conséquences de ce type de crise qui touchent plus précisément : les pauvres, les personnes âgées, les femmes et les enfants.

Nous voulons inviter fraternellement les Conférences Episcopales de l’Amérique Latine et de la Caraïbe à vous rejoindre, tout d’abord, en mobilisant les fidèles à réaliser des journées de prières pour la paix et la sortie de la situation douloureuse du pays, ainsi que pour le repos de l’âme de ceux qui sont morts au cours de ces perturbations.

Nous demandons aux autorités de notre continent, à la communauté internationale de renforcer les mécanismes de dialogue afin de trouver une issue--- toujours pacifique--- à cette crise.

Nous recommandons aux haïtiens et aux haïtiennes, en reprenant la parole du Pape François : “Ne vous laissez pas voler l’espérance” et ne vous permettez pas que la violence devienne le seul moyen de lutter contre les difficultés.

Que Notre-Dame du Perpétuel Secours, Patronne d’Haïti, vous fasse sentir toujours proche de son Fils, Notre Seigneur Jésus Christ, le Prince de la Paix.

Fraternellement,

Signataires:

Monseigneur Miguel Cabrejos Vidarte, O.F.M.

Président Conférence Épiscopale de Pérou Premier Vice-président du CELAM

Président du CELAM

 

Cardinal Odilo Pedro Scherer

Archevêque de Trujillo, Perú Archevêque de São Paulo, Brésil

 

Cardinal Leopoldo José Brenes Solórzano

Deuxième Vice-président du CELAM Président du Conseil des Affaires Economiques

 

Monseigneur Rogelio Cabrera López

Archevêque de Managua, Nicaragua Archevêque de Monterrey, Mexique

Président Conférence Épiscopale de Nicaragua Président Conférence Épiscopale de Mexique

 

Monseigneur Juan Carlos Cárdenas Toro

Évêque Auxiliaire de Cali, Colombie

Secrétaire Général du CELAM

.................................................

A Son Excellence

Monseigneur Launay SATURNE

Archevêque du Cap-Haïtien

Président de la Conférence Épiscopale d’Haïti

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :