Lundi 18 Février, 2019

NBA : un joueur des Knicks accusé de terrorisme par la Turquie

Enes Kanter

Enes Kanter

La Turquie a demandé l’arrestation d’Enes Kanter, le pivot des New York Knicks, accusé de faire partie d’une "organisation terroriste". Les dirigeants turcs ont formellement adressé Interpol à ce sujet, selon l'agence étatique de presse Anadolu.

Dans les faits, Enes Kanter s’est toujours présenté comme un opposant farouche au régime de Recep Tayyip Erdogan pour avoir affiché son soutien à l'opposant Fethullah Gülen. Une prise de position qui, semble-t-il, n’a pas été vue d’un bon œil par le gouvernement de son pays qui a déjà commencé la contre-attaque. D’ailleurs, la Turquie avait déjà annulé en 2017 le passeport du joueur de 26 ans.

Après la tentative de putsch raté en 2016, la Turquie a déjà procédé à l’arrestation de plusieurs alliés de Gülen. Ce dernier qui vit aux Etats-Unis depuis près de 20 ans. Les autorités turques ne sont pas prêtes à lâcher les poursuites, selon ce que relatent plusieurs médias internationaux.

Enes Kanter a peur pour sa vie

Le basketteur craint le pire, il a peur de se faire tuer. Enes Kanter a refusé de se déplacer avec son équipe qui devait disputer un match de NBA délocalisé à Londres début janvier. « Il y a des chances que l'on me tue là-bas », avait-il insinué.

Cette situation ne laisse pas le patron de la NBA, Adam Silver, indifférent. « Je veux dire que rien n'est plus important que la sécurité de nos joueurs et nous prenons très au sérieux les menaces qu'il a reçues, même si ce n'était que sur les réseaux sociaux », a-t-il déclaré, dans des propos retranscrits par AFP, lors d'une conférence de presse avant la rencontre à Londres.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :