Jeudi 28 May, 2020

NBA: les Clippers s'offrent Marcus Morris, Russell quitte déjà Golden

Marcus Morris Sr, sous le maillot des New York Knicks, le 5 décembre 2019 contre les Nuggets de Denver au Madison Square Garden

Marcus Morris Sr, sous le maillot des New York Knicks, le 5 décembre 2019 contre les Nuggets de Denver au Madison Square Garden

Les uns visent le titre, les autres, habitués aux premiers rôles, se morfondent en bas de classement: les Clippers ont profité des dernières heures de la période des transferts en NBA jeudi pour recruter Marcus Morris, tandis que les Golden State Warriors ont préparé l'avenir avec le départ de D'Angelo Russell.

Deuxièmes de la conférence Ouest et candidats déclarés au titre NBA depuis les arrivées l'été dernier de Kawhi Leonard et de Paul George, les Clippers ont encore frappé fort.

Ils se sont offert Morris, un ailier de caractère, très adroit à trois points (43,9%), qui réalise, jusque-là sous le maillot des Knicks, la meilleure saison de sa carrière avec une moyenne de 19,6 points par match.

Pour acquérir Morris, les Clippers ont cédé aux Knicks Moe Harkless et un choix au premier tour de la prochaine Draft. Comme souvent en NBA, cette transaction implique une troisième équipe, Washington, qui a reçu des Clippers le meneur Jerome Robinson et qui a cédé en échange Isaiah Thomas, qui ne devrait toutefois pas rester en Californie.

Dans la baie de San Francisco, D'Angelo Russell était supposé faire oublier Kevin Durant, parti à l'intersaison à Brooklyn bien que blessé gravement à un tendon d'Achille. Mais la saison des Warriors, sacrés champions en 2015, 2017 et 2018, a vite déraillé avec la blessure de leur meneur Stephen Curry.

Golden State, 15e et dernier de la conférence Ouest, a du coup laissé partir Russell et son gros salaire à Minnesota, pour récupérer en échange Andrew Wiggins et un choix au premier tour de la Draft 2021.

- Drummond à Cleveland -

Getty/AFP/Archives / Gregory ShamusLe grand rebondeur Andre Drummond avec les Detroit Pistons contre Cleveland, le 27 janvier 2020 dans le Michigan

Wiggins, premier choix de la Draft 2014, joue gros à 24 ans alors qu'il commence à traîner la réputation de joueur difficile à gérer. Il tourne cette saison à 22,4 points par match et peut se révéler sous le maillot des Warriors qui pourraient faire peur la saison prochaine avec Curry, Klay Thompson, Draymond Green et Wiggins.

Autre joueur attendu au tournant, Andre Drummond. Détroit a donné le signal d'une opération table rase en cédant l'imprévisible pivot à Cleveland qui, de l'avis de beaucoup, a fait une très bonne opération. Les Cavaliers n'ont eu qu'à mettre dans la balance les modestes Brandon Knight et John Henson, ainsi qu'un choix du 2e tour de Draft pour mettre la main sur le meilleur rebondeur de NBA (15,8 rebonds par match).

Le joueur le plus convoité n'a pourtant pas encore joué cette saison. Sacré trois fois champion NBA avec Golden State, Andre Iguodala était prêt à aller jusqu'au bras de fer pour quitter Memphis. Il a eu gain de cause et a rejoint Miami, candidat surprise au titre.

Dernière transaction retentissante, pas tant par le palmarès et le renom des joueurs impliqués, que par le nombre de joueurs et de clubs concernés, celle qui a envoyé le pivot suisse de Houston Clint Capela à Atlanta. Il est l'un des douze joueurs impliqués dans des échanges entre Houston et Atlanta donc, mais aussi Minnesota et Denver.

Les Lakers et Milwaukee, leaders respectivement des conférences Ouest et Est, ont eux suivi l'emballement des dernières heures de très loin, puisqu'ils n'ont procédé à aucun recrutement de dernière minute.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :