Dimanche 22 Septembre, 2019

Nations-Unies: 126 officiers du contingent rwandais ont quitté Haïti

126 officiers du Rwanda ont quitté Haiti le samedi 3 août dernier dans le cadre du retrait progressif des contingents de la mission onusienne./Photo: UNPOL-Audrey Anne Bilodeau.

126 officiers du Rwanda ont quitté Haiti le samedi 3 août dernier dans le cadre du retrait progressif des contingents de la mission onusienne./Photo: UNPOL-Audrey Anne Bilodeau.

C'est la fin des opérations pour les officiers rwandais servant en Haïti depuis 2011 dans le cadre de la mission des Nations-unies.

Des 1 360 policiers du contingent rwandais qui ont servi aux côtés des agents de la police nationale de 2011 à 2019, 140 étaient encore au pays dans le cadre la mission onusienne. 126 ont quitté le pays le samedi 3 août dernier suite à la clôture de leurs opérations, a appris Loop dans une note de presse de la MINUJUSTH parvenue à la rédaction. Les 14 autres officiers restants laisseront le territoire haïtien en septembre.

Ces 140 officiers du Rwanda se sont vu remettre une médaille des Nations-Unies en signe de reconnaissance de leur travail accompli. « L´esprit de collaboration qui a toujours existé entre cette mission et nous, la PNH, m’a permis de comprendre combien cette mission a été importante pour nous », a confié Godson Jeune, directeur départemental de la police des Nippes.

[…] l’expérience acquise à vos côtés nous permettra d’accomplir nos différentes tâches avec brio. La Police Nationale d’Haïti (PNH) est maintenant prête à remplir sa mission », a affirmé le commissaire divisionnaire.

Entre 2011 et 2019, un total de 1 360 policiers rwandais ont quitté leurs pays et leurs familles pour servir par rotation aux côtés des policiers haïtiens dans des interventions telles que des opérations de maintien d’ordre et des patrouilles conjointes; des dispositifs de sécurité statique (check-points) et l’escorte de convois humanitaires d’assistance dans des zones affectées par des désastres naturels.

Le Rwanda est le 2ème plus grand contributeur de personnel militaire et de police au sein des Nations unies, avec 6 545 officiers déployés au sein des différentes missions onusiennes dans le monde.

Le départ de ces policiers, qui étaient déployés pendant leur mission, à Jérémie et à Miragoâne, fait partie du retrait progressif des trois derniers contingents de police de la Mission des Nations unies pour la justice en Haïti (MINUJUSTH) d’ici octobre 2019.

Les contingents Jordaniens et des Sénégalais seront les dernières unités à quitter le territoire. 

Soulignons par ailleurs qu'avec 13 votes pour, 2 absentions et 0 vote contre, le mardi 25 juin 2019, le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté la résolution portant création de la prochaine mission onusienne politique devant s'établir en Haïti à partir d'octobre 2019, date marquant le départ d'Haïti de la Mission des Nations unies pour l'appui à la Justice en Haïti (MINUJUSTH).

Cette nouvelle mission se nomme Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) et, pour son mandat initial de 12 mois, il aura pour mission de: aider le gouvernement à parvenir à l'organisation d'élections libres, honnêtes et transparentes; renforcer la capacité de la Police Nationale d'Haïti (PNH); réduire la violence communautaire notamment celle des gangs; améliorer la gestion de l'administration pénitentiaire et les conditions carcérales et renforcer le secteur judiciaire. 

 

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :