Vendredi 4 Décembre, 2020

Naomi Osaka sort sa collection Nike, empreinte de ses origines

Photo promotionnelle dans le cadre du lancement de la collection de Naomi Osaka

Photo promotionnelle dans le cadre du lancement de la collection de Naomi Osaka

Je suis à la fois très nerveuse et soulagée que ma collection Nike sorte demain”, a écrit cette semaine la triple championne du tennis féminin, Naomi Osaka, dans un poste Instagram la veille du lancement de sa collection.

 

Naomi Osaka, 23 ans, numéro 3 mondiale du tennis féminin (classement WTA), n’a pas fini de faire entendre parler d’elle. Reconnue par le Time comme une icône, dans le classement 100 personnes influentes de 2020, Naomi compte parmi ces modèles, qui, à travers leur discipline et leur travail acharné, inspirent.

Cette fois-ci, Naomi s’attaque à un nouveau milieu dans la mode: celui des vêtements de sport. En collaboration avec Nike avec lequel elle s’est engagée depuis 2019, elle a sorti ce 16 novembre 2020, sa collection, désormais disponible au Japon et dans les Amériques. On y retrouve des t-shirts, polos, sweatshirts, sport tops, shorts et autres accessoires.

On peut remarquer sur ses articles son nouveau logo en plus des couleurs et graphiques empreints de ses origines haïtiennes, japonaises et américaines. Il faut dire qu'en toute circonstance, elle ne nie jamais ces origines dont elle se montre extrêmement fière, se battant toujours pour que chacune d’entre elles soit représentée.

Naomi Osaka Logo and Apparel Collection HO20 4

 

Cette année, Naomi était des plus actives. Tour à tour activiste et influenceuse, elle s'est surtout fait remarquer par son engagement dans le mouvement Black Lives Matter aux Etats-Unis. Entre autres, elle a boudé la demi-finale de Cincinnati Open pour se montrer concernée, consternée et fatiguée des injustices à l’égard des afro américains.

« Avant d’être une athlète, je suis une femme noire.» disait-elle.

Plus tard, elle revenait dans l’US Open portant, des cache-nez personnalisés. En effet, sur ces cache-nez, étaient marqués le nom de sept (7) Noirs victimes de violences policières aux Etats-Unis. Son but à elle était de faire parler les gens, les conscientiser, les sensibiliser sur ce phénomène.

The Seven Masks of Naomi Osaka | Tokyo Weekender

 

Quelques mois après, elle sortait des cache-nez, de concert avec sa grande sœur, Mari Osaka. L’argent récolté de ces cache-nez ont profité à l’UNICEF dans son programme de support contre la Covid-19. Ce n’est pas la première fois que Naomi travaille avec sa sœur.

Etant une passionnée de mode, elle se rappelle, enfant, créant des vêtements avec Mari comme celle-ci pouvait dessiner. Des années plus tard, en 2019, encore avec sa sœur, elle sortait sa collection de vêtement en collaboration avec la designer japonaise Hanako Maeda.

Naomi Osaka launches charity face mask with sister to combat Coronavirus

 

Naomi Osaka est aussi cette jeune femme qui a une poupée Barbie à son effigie, dans la collection «Sheroes» de Barbie - qui inclut également la gymnaste Laurie Hernandez, l’olympienne Ibtihaj Muhammad et la mannequin Ashley Graham.

Lire aussi: Naomi Osaka possède à présent sa propre poupée Barbie

barbie sheroes series: International Women's Day: Tennis player Naomi Osaka joins the list of inspiring Barbie 'Sheroes' - The Economic Times

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :