Jeudi 28 May, 2020

La 1ère chose que ferait Osaka en Haïti si elle devenait milliardaire

Naomi Osaka. Photo: AFP

Naomi Osaka. Photo: AFP

La tenniswoman japonaise Naomi Osaka s'est confiée cette semaine à la rubrique "Firsts" du magazine Teen Vogue. A la question "Quelle est la première chose que vous feriez si vous aviez un milliard de dollars?", elle n'a pas omis de mentionner Haïti dans le plan.

Joueuse de tennis mondialement reconnue, double vainqueur de grand Chelem dont le US Open en 2018, Naomi Osaka, née d'un père haïtien, ne néglige point ses racines. Elle s'exprime à chaque fois qu'elle le peut, en de bons termes sur Haïti, le pays de son père et ancien coach.

Invitée à se confier sur ses «premières...» au magazine Teen Vogue, on lui a posé la question: «Qu’elle est la première chose que vous feriez si vous aviez un milliard de dollars?»

«Probablement aider mon père... à construire [son] école en Haïti », a confié la jeune athlète de 22 ans, qui séjourne actuellement à Los Angeles.

La star rappelle que son père Léonard François est très passionné par cette école destinée aux jeunes de la commune de Jacmel.

A lire aussi: Comment visiter Haïti a inspiré et rendu plus forte Naomi Osaka

Il faut rappeler que lors de sa dernière visite en Haïti en novembre 2018, l’ancien numéro 1 de tennis mondial avait visité plusieurs écoles dans le Sud-est d’Haïti, dont  IOA Center, construite par François il y a maintenant de 20 ans.

« Je pourrais y aménager un terrain de tennis » a-t-elle déclaré toute joyeuse au cours de l’entretien avec le magazine américain.

La star du tennis s’est déjà montrée généreuse envers Haïti par le passé. Honorée en mars 2019 en recevant sa propre Barbie, elle avait décidé de verser les gains générés par la poupée à l’école créée son père.

A lire aussi: Naomi Osaka versera l’argent de ses barbies à une école en Haïti

« Je me suis rendue en Haïti pour la première fois, deux ans de cela et puis [après] j’ai commencé à bien jouer. Cette visite m’a ouvert les yeux et m’a aidé avec ma mentalité lorsque je jouais », avait-elle confié après sa belle forme en janvier 2019, surtout après son sacre à Open d’Australie.

Naomi Osaka, actuellement No 10 mondiale est elle aussi en confinement et elle attend de pouvoir reprendre ses activités sportives.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :