Mardi 20 Août, 2019

Nantes: 500 manifestants pour soutenir les migrants expulsés

Manifestation le 4 août 2018 à Nantes en soutien aux migrants expulsés fin juillet d'un square du centre-ville, puis d'un ex-lycée où des associations leur venant en aide les avaient installés

Manifestation le 4 août 2018 à Nantes en soutien aux migrants expulsés fin juillet d'un square du centre-ville, puis d'un ex-lycée où des associations leur venant en aide les avaient installés

Environ 500 personnes ont manifesté samedi à Nantes pour soutenir les migrants expulsés fin juillet d'un square du centre-ville, puis d'un ex-lycée où des associations leur venant en aide les avaient installés, a constaté l'AFP.

La manifestation, partie du square Daviais, où un campement de plusieurs centaines de migrants avait été évacué fin juillet mais où des tentes ont de nouveau été installées, s'est déroulée sans incident jusqu'au Miroir d'eau.

Le 23 juillet, 455 migrants, essentiellement originaires du Soudan et d'Érythrée, avaient été évacués du square Daviais à la demande de la préfecture. Le campement y était installé depuis plus d'un mois, dans une situation sanitaire préoccupante, avec un seul point d'eau et un seul sanitaire. La présence de rats et des cas de gale avaient été signalés.

Jeudi, quelque 261 migrants ont été évacués de l'ex-lycée qu'ils avaient occupé après avoir été expulsés une première fois, cette fois à la demande de la mairie.

Le campement du square Daviais, qui ne comptait qu'une poignée de tentes mi-juin, s'est agrandi après les évacuations successives de deux bâtiments privés squattés, et au gré d'arrivées depuis l'Italie ou l'Espagne de réfugiés, essentiellement soudanais et érythréens.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :