Mercredi 21 Octobre, 2020

Montréal: l'Haïtien Paul Lamaute a 106 ans et se porte « très bien »

Paul Lamaute/ Photo : Page Facebook de la députée Paule Robitaille

Paul Lamaute/ Photo : Page Facebook de la députée Paule Robitaille

Au Centre d'hébergement Paul Lizotte où l'on dénombre pas moins de 15 cas de contamination au coronavirus, l'Haïtien Paul Lamaute vient de célébrer ce 19 avril son 106e anniversaire. Et il se porte « très bien ».

C'est Paule Robitaille elle-même, députée pour Bourassa-Sauvé à l’Assemblée nationale, qui a donné des nouvelles du centenaire sur sa page Facebook ce dimanche. « En ces temps de COVID10, il n’y a pas que des histoires tristes, a-t-elle fait savoir, avant de souhaiter un « Joyeux anniversaire [à] monsieur Lamaute» qui, informe-t-elle, « vient d’avoir 106 ans ».

« Sa fille nous dit qu’il va même très bien et qu’au téléphone, il avait de la joie dans la voix », rapporte la parlementaire. Elle a aussi pris le temps de partager «un petit récit de la vie pleine et tumultueuse » de l'ancien journaliste et poète originaire de Port-au-Prince. Il y parle par exemple de son plus beau souvenir: sa femme, qui était d'origine française, de la famille Delatour.

"C’était une femme que j’ai beaucoup aimée et que j’aime encore. Elle était bonne. Une femme parfaite. Une femme de bien » relate-il.

Le secret de sa longévité

Malgré les coups durs de la vie, comme le fait pour lui d'avoir perdu son fils aîné, journaliste comme lui, M. Lamaute a su tenir bon et donner de son mieux pour l'avancement de sa communauté. Durant sa vie, il a tour à tour enfilé les costumes de journaliste, d'écrivain, d'enseignant et plus récemment d'entraîneur de football.

Related Article

Quand on le questionne sur secret de sa longévité, il répond: « J’ai essayé toute ma vie de lutter contre tout ce qui est contraire à la bonne marche d’une belle âme vers le ciel. J’aime tout le monde, voilà mon secret », transmet Mme. Robitalle. A 106 ans aujourd’hui, quoique pratiquement aveugle et incapable de marcher, M. Paul se remémore « ses aventures de jeunesse, ses rêves, récite de la poésie et conseille. Monsieur Lamaute est un grand sage, un devin».

Un homme "gravé dans le cœur des gens qui le rencontrent"

Pour avoir formé des milliers de joueurs de soccer dans la communauté, il s'est fait au fil du temps une solide réputation dans l’Est de Montréal. Et s'est vu côtoyer la crème de la crème de son état, comme peuvent en attester les photos accrochées sur les murs de sa chambre, sur lesquelles on le voit en compagnie des grands notables de Montréal-Nord. En novembre 2019, il a même l'objet d'une distinction à l'Assemblée nationale, à l'initiative de la députée Robitaille.

« Tout l’Est de Montréal le connait pour son engagement dans le sport », affirmait Mme Robitaille. « Paul Lamaute est un homme gravé dans le cœur des gens qui le rencontrent. J’ai voulu que son nom soit gravé dans les archives de l’Assemblée nationale », disait-elle lors d'une séance à l'Assemblée nationale, à la rubrique « Déclaration des députés ».

Infecté au coronavirus ?

Pour le moment, M. Lamaute vit au Centre d'hébergement Paul Lizotte où l'on dénombre pas moins de 15 cas de contamination au nouveau coronavirus. "Nous n'avons aucune information à l'effet que M. Lamaute ait été infecté, ou ne soit infecté, par la Covid-19", a soutenu l'équipe de la députée de Bourassa-Sauvé contactée par Loop Haiti. « Sa fille nous l'aurait probablement dit », présume notre contact.

Par ailleurs, l'entourage de la parlementaire a indiqué avoir « mis en ligne la publication sur M. Lamaute pour parler de "belles histoires" dans le résidences pour aînés, qui vivent des moments difficiles ces semaines-ci, et souligner le vénérable âge de cet homme qui a tant donné pour notre société.»

Parcours

Paul Lamaute, né en 1914, à Port-au-Prince, avant la première Guerre mondiale, est détenteur d’un diplôme en éducation physique et ancien entraîneur de l’équipe de soccer Volcano. Il a rejoint début des années 1960, l’équipe de deuxième division de l’Étoile haïtienne avant d'être promu par la suite à l’équipe de première division. Trois de ses fils ont aussi joué pour la ligue de première division en Haïti, d'après Journal Métro.

Il part pour le Canada en décembre 1978, à 65 ans pour rejoindre sa femme et ses enfants qui avaient fui l'époque duvaliériste. Religieux, il continuait même après 80 ans, à chanter dans la chorale de l’église Sainte-Colette de Montréal-Nord et à fréquenter les terrains de soccer. Un tournoi pour les 50 ans et plus a même porté son nom à Saint-Hyacinthe. Paul Lamaute a pris sa retraite à l’âge de 97 ans à cause d'un début de cécité.

Raoul Junior Lorfils/

@lorfilsraouljr

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :