Jeudi 12 Décembre, 2019

Mois créole: l'AKA rendra hommage à Maurice Sixto, défenseur du créole

Pauris Jean-Baptiste, président de l'AKA, ainsi que d'autres membres de l'académie, à la 57e conférence des Lundis de la presse organisée ce lundi 1er octobre par le ministère de la Communication./Phot: Ministère de la Communication

Pauris Jean-Baptiste, président de l'AKA, ainsi que d'autres membres de l'académie, à la 57e conférence des Lundis de la presse organisée ce lundi 1er octobre par le ministère de la Communication./Phot: Ministère de la Communication

C’est sous le thème « Tankou tout lang, kreyòl gen règ li. An nou respekte yo » (Comme toutes les langues, le créole a ses règles. Respectons-les) que l’Akademi Kreyòl Ayisyen a officiellement lancé, ce lundi 1er octobre, la célébration du mois de la langue et la culture créoles au ministère de la Communication. Selon Pauris Jean Baptiste, président de l’AKA, la mémoire  du grand 'lodyansè' Maurice Sixto sera célébrée aux Gonaïves, sa ville native.

 

À la 57e conférence des Lundis de la presse organisée, lundi  1er octobre, l’Akademi Kreyòl Ayisyen (Académie du Créole Haïtien) lance officiellement le mois de la langue et de la culture créoles autour du thème « Tankou tout lang, kreyòl la gen règ li. An nou respekte yo » (Ainsi traduit, Comme toutes les langues, le créole a ses règles. Respectons-les.).

Si 28 octobre marquera la Journée Internationale de la langue dans tous les pays créolophones, il est à signaler qu’en Haïti c’est tout le mois qui sera consacré à cette célébration. Pauris Jean-Baptiste, président de l’AKA, défend le choix du thème en soulignant que le « créole est une langue autonome, qui a ses règles et ses principes qu’il faut respecter ».

Pauris Jean Baptiste plaide en faveur d’une présence du créole dans toutes les sphères d’activités. « Travailler au respect de ses règles et principes relève de la responsabilité de toute la société, de tous les secteurs de la vie nationale, de toutes les institutions étatiques, scolaires et universitaires du pays », dit-il.

Conférences, débats, ateliers, activités autour du livre à la Direction Nationale du Livre (DNL)... Luna Gourgue, Secrétaire exécutive,  a dévoilé l’agenda de l’AKA et les activités qui seront au menu de la célébration. 5 octobre, au Ciné Triomphe, c’est la cérémonie officielle de lancement avec la participation de l’artiste chanteur BIC. 9 octobre, une journée de sensibilisation aux gestion des risques et désastres sera organisée par l’AKA en partenariat avec la protection civile. L’académie procédera à un don de livres au lycée de Cité Soleil, dans le but de promouvoir la langue dans les milieux scolaires, selon ce qu’a indiqué Mme Gourgue.

Et du 23 au 27, Gonaïves accueillera une semaine d’activités intenses. La cérémonie de clôture se tiendra là, a-t-elle ajouté.  27 octobre, lors de la clôture durant laquelle l’Académie désire rassembler un certain nombre d’artistes de calibre dont Emeline Michel, la mémoire de l’illustre conteur Maurice Sixto, originaire de la cité gonaïvienne, sera honorée. Ce  grand lodyansè, selon Pauris Jean-Baptiste, a largement contribué à la promotion de la langue nationale et  a légué une œuvre immense à la postérité.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :