Dimanche 8 Décembre, 2019

Miss Supranational 2019: Weslyne Miyou Paul crie à l'injustice

Weslyne Miyou Paul
Miss Supranational 2019
crédit photo: FB Weslyne Miyou Paul

Weslyne Miyou Paul Miss Supranational 2019 crédit photo: FB Weslyne Miyou Paul

Après s'être mise en quatre pour effectuer les démarches devant aboutir à son voyage vers la Pologne pour le concours Miss Supranational 2019, Weslyne Miyou Paul n'a fait que constater qu'elle a été remplacée par une autre. La jeune femme, qui dénonce un acte d'injustice, ne compte pas rester les bras croisés.

Des démarches pour l'obtention du visa Shengen, passant par la préparation du costume national, Mlle Paul confie s'être chargée de tous les préparatifs liés au concours qui aura lieu du 19 novembre au 6 décembre 2019 en Pologne. "Personne n'a pris la peine de m'informer sur le processus que je devais suivre après le concours pour une bonne préparation; j'ai entamé les procédures moi-même jusqu'à essuyer des refus parfois" explique-t-elle.

"Quand j'ai essayé d'en parler à la responsable [du concours Miss World Haiti, ndlr], elle m'a conseillée de ne pas entreprendre les démarches seule" continue-t-elle.

Après avoir tenté d'obtenir le visa Shengen à l'ambassade d'Espagne en Haïti, Mlle Paul a été informée qu'il ne serait possible d'avoir le document qu'en se rendant au Panama. De leurs côtés, dans un premier temps, les responsable de Miss Supranational indiquaient à la jeune femme qu'il lui fallait un document signé par le ministère du Tourisme. Ensuite, ils lui ont dit que c'était plutôt la signature du ministère de la Culture qui était nécessaire. Des remue-ménages, un imbroglio du lequel la jeune Paul, élue Miss Supranational lors de la finale de Miss World 2019, n'a pas pu sortir, jusqu'à se faire remplacer... à son insu, selon elle.

Lire aussi > Schneidine Mondésir remplace Weslyne M. Paul à Miss Supranational 2019

 

D'un autre côté, la rédaction de Loop Haïti a pu apprendre que Mlle Paul avait été contactée et informée de son remplacement. La responsable de Miss Supranational, Haïti Christelle Jean, soutient que le 2 novembre 2019, l'organisation avait notifié la Miss qu'elle ne pourrait plus représenter Haïti au concours car la signature officielle n'avait pas pu être trouvée. Une note du comité organisateur allait paraître, soit le 12 novembre, et Weslyne a constaté comme les internautes, le vendredi suivant cette communication, qu'une autre devait la remplacer en Pologne.

Révoltée, Weslyne dénonce une "injustice" qui vient anéantir les efforts qu'elle a consentis depuis la fin du concours jusqu'à date. "Je n'avais que ce titre comme récompense de mes efforts; même la couronne, la dame l'avait gardée chez elle" nous apprend-elle. "La séance de photo officielle pour les Miss avait lieu le lundi suivant la finale, et les photos ne sont jusqu'à date pas publiées. J'avais donc payé de ma poche pour avoir des photos avec la couronne; couronne que j'ai dû emprunter à l'organisatrice" continue la plaignante.

Wesline Paul exige que justice soit faite. Elle compare ce qui s'est passé comme le cas d'un employé qui aurait passé des heures entières à bosser pour voir, à la fin du mois, une autre personne encaisser son salaire.

Lire aussi > Schneidine Mondésir remplace Weslyne M. Paul à Miss Supranational 2019

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :