Dimanche 18 Août, 2019

Mise en accusation: la situation est tendue devant de Parlement

La situation est actuellement (16 heures 30) tendue devant les locaux du Parlement haïtien. Des pierres se lancent un peu partout. La police a réagi en faisant usage du gaz lacrymogène.

 

La séance du mercredi 7 août ayant été mise en continuation, les députés sont nouvellement convoqués, ce lundi 12 août, à la Chambre basse pour la tenue de la séance de demande de la mise en accusation du président de la République Jovenel Moïse pour crime de haute trahison.

Depuis ce matin, des groupes de citoyens manifestent devant les locaux Parlement pour demander aux députés de voter en faveur de la mise en accusation du chef de l’Etat.

Entre temps, le premier appel nominal confirme la présence de seulement 54 députés sur un de 119 élus. Le quorum n'étant pas respecté, la séance ne peut commencer.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :