Mardi 22 Octobre, 2019

Mise en accusation de Moïse: le député Descollines critique le bureau

Abel Descollines, député

Abel Descollines, député

Des députés de l’opposition montent au créneau et déplorent l’indulgence du bureau de la Chambre basse, dans le cadre du dossier lié à la demande de mise en accusation du président de la République Jovenel Moïse.

C’est le cas du député Abel Descollines qui condamne l’attitude du président Gary Bodeau qui, selon lui, refuse de se prononcer sur ce sujet. L’élu de Mirebalais cite en exemple, le report sine die de la conférence des présidents durant laquelle les parlementaires devaient inscrire ce point à l’ordre du jour pour la prochaine séance.

« Ce n’est que par Whatsapp qu’on est informés du renvoi de cette conférence des présidents », dénonce le président de la Commission affaires sociales de la Chambre basse. Pour Abel Descollines, la Chambre des députés dont il est membre se trouve dans une situation de paralysie.

Le parlementaire dénonce ce qu’il appelle une privatisation de cette chambre, dans l’intérêt du pouvoir en place. Si le bureau refuse de débattre de la question, Abel Descollines encourage la mobilisation populaire, afin de forcer le président Jovenel Moïse à la démission.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :