Mercredi 13 Décembre, 2017

MINUSTAH: après son viol, Johnny Jean réclame 3 millions de dollars

L’affaire a fait scandale en 2012. Alors âgé de 18 ans, Johnny Jean sera abusé sexuellement par cinq soldats de la MINUSTAH.

Filmée, la scène fera le tour du monde et obligé la MINUSTAH à renvoyer les militaires fautifs. En mars 2013, quatre d’entre-deux seront condamnés par la justice de leur pays pour « violence privée », une peine largement en dessous des espérances des avocats de la victime à l’époque.

En juillet 2015, Johnny Jean porte l’affaire au tribunal civil. Celui qui aujourd’hui s’est réfugié aux Etats-Unis réclame trois millions de dollars à l’Etat uruguayen pour les dommages subis. Le procès a débuté cette semaine.

Le ministère de la défense soutient que la plainte a été déposée trop tard, soit plus de quatre ans après les faits. Les avocats de Johnny répliquent que le viol a eu lieu le 27 juillet 2011. Le tribunal doit d’abord statuer sur ce point avant de poursuivre le procès.

Par ailleurs, si les avocats de Johnny Jean plaident contre le viol et la torture, ceux des soldats soutiennent qu’il s’agissait d’un jeu entre personnes consentantes.  


Recevez gratuitement les dernières nouvelles locales et internationales directement sur votre téléphone :

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur Google Play Store : http://bit.ly/1HHj2Uu

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur l’App Store : http://apple.co/2e3q1Lk