Mercredi 20 Novembre, 2019

"Africa 35.35": Milo Milfort en lice pour un grand prix international

Le journaliste haïtien Milo Milfort, rédacteur en chef du journal d’enquête en ligne Enquet’Action. Crédit Photo: Milo Milfort/Facebook

Le journaliste haïtien Milo Milfort, rédacteur en chef du journal d’enquête en ligne Enquet’Action. Crédit Photo: Milo Milfort/Facebook

Le journaliste enquêteur haïtien Milo Milfort est au sommet de sa gloire, cette année. Après avoir remporté, 20 mars dernier, le premier prix de l’innovation dans les médias de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), la Radio France Internationale (RFI) de concert avec Reporter Sans Frontières (RSF), il concourt actuellement pour le Prix « Africa 35.35 » 2019.

Une cohorte de jeunes issus du Ghana, de Côte-d’Ivoire, du Maroc, du Sénégal, du Mali, de Zambie ont été retenus par le jury. 25 novembre prochain, les lauréats participeront, au Ghana, à une prestigieuse cérémonie de remise du super prix du « Jeune Africain de l’année ». Cet évènement sera précédé d' « Inspiration Africa », un event ouvert au grand public où des personnalités africaines inspirantes parler de leur parcours exceptionnel

« C’est une très bonne nouvelle qui va booster davantage l’équipe d’Enquet’Action  », a réagi Milo Milfort ce mardi soir, quelques heures après l’annonce des 35 jeunes innovateurs qui font bouger l’Afrique en 2019. Propre à son caractère, il a refusé de se bomber le torse voire encaisser toutes les félicitations sans donner crédits à l’équipe qu’il dirige à titre de rédacteur en chef.

Milfort s’en souvient également des supporteurs ou tifosis de la première heure qui ont cru dans le projet et qui ont même, à un moment donné, tendu des perles à l’équipe. « Au nom de toute l’équipe, je saisis l’occasion pour remercier ceux qui nous ont toujours accompagnés. Ils ont le devoir de continuer à nous supporter », clame-t-il, d’un ton solennel.

Les bienfaiteurs ne sont pas encore de tout repos. Comme quoi, il y un prix à payer lorsqu’on supporte une bonne cause, lorsqu’on adopte une attitude qui fait la part belle aux principaux concernés. Milot prévient qu’« à partir de janvier 2020 le contenu d’Enquet’Action sera payant, donc les supporteurs sont invités à s'abonner au site pour sa pérennisation ». Une initiative toute innovante qui s’annonce dans le paysage médiatique haïtien.

Haïti est familière du Prix « Africa 35.35 » 2019, jadis appelé Prix Francophone 35>35 lequel a remporté le journaliste haïtien reconnu et respecté Michel Joseph en 2017. À l’époque, il a même raflé le super prix du Jeune Francophone de l’année 2017 (aujourd’hui dénommé super prix du « Jeune Africain de l’Année »), soit le plus convoité du contingent Prix Africa 35.35.

Novembre 2018, l'Haïtienne Johanna Sylvain Joseph avait arraché la première place de la catégorie Plaidoyer et Société civile aux Prix Jeunesse Francophone 35.35. Elle se faisait distinguer pour son engagement et ses réalisations dans sa communauté. Toutefois, elle avait laissé s’échapper le super prix qualifié de « Prix des prix ».

Cette année, Milfort promet de sécher cette plaie, de marcher sur les traces de Joseph en rentrant au bercail avec cette distinction. « Maintenant, notre objectif c’est de remporter le super prix. Nous espérons qu’Haïti va refaire l’histoire », a fait savoir l’ancien étudiant de la Faculté des Sciences Humaines (FASCH) et de l’institut National d'Administration, de Gestion et des Hautes Etudes Internationales (INAGHEI).

Déjà, Milfort pense que la sélection successive de jeunes Haïtiens pour ce prix est une bonne affaire pour Haïti. « Nous sommes sectionnés sur plus d’une centaine de candidatures. Du coup, cela aide à nous regarder d’une autre manière », croit-il, avant d’ajouter que cette sélection en série sert tout aussi bien qu’à redorer le blason de la presse haïtienne à l’extérieur.

« L’Association 3535 pour sa 4e édition des Prix Jeunesse Francophone 3535 récompensera 35 jeunes francophones inspirants âgés de 18 à 35 ans qui ont à leur actif des réalisations exceptionnelles dans leurs communautés », peut-on lire dans un communiqué publié par l’association. La cérémonie de remise du prix est prévue pour les 24 et 25 novembre 2019 à Accra, Ghana.

Confiant, Milo Milfort a déjà la tête ailleurs. « Afrik li ye wi bòs », dit-il, d’une pointe de soulagement dans la voix. « Nou p ap kanpe. N ap kontinye travay. Paske tank w ap pran pri tank reskonsabilite w vin pi plis ... Ou vin nan obligasyon pou pwogrese paske plis zye vin sou ou ». Ce sont les mots derniers prononcés par ce dernier.

Websder Corneille (Twitter : @webscorneille)

Avec la participation de Rosny Ladouceur

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :