Mercredi 17 Juillet, 2019

Sison s'attend à des "résultats solides" après Haiti Tech Summit 2019

L'ambassadeur des Etats-Unis en Haïti, Michele J. Sison/ Photo: Loop Haiti

L'ambassadeur des Etats-Unis en Haïti, Michele J. Sison/ Photo: Loop Haiti

La 3e édition de Haïti Tech Summit, réalisée du 20 au 22 juin 2019 a été une grande réussite. Les organisateurs du sommet ayant réunis, au Royal Decameron, plus une centaine d’invités dont l'ambassadeur des Etats-Unis en Haïti, Michele Sison, n'ont pas cessé d'exprimer leur satisfaction.

Ce fut un véritable espace d'échanges s'étendant sur de trois jours durant lesquels les participants ont vu défiler de nombreux orateurs d'Haïti et de l'étranger pour partager leurs savoirs, leurs expériences sur la technologie et l'entrepreneuriat et en même temps faire du Networking. Jhonson Napoléon (Azure College), Carel Pedre (Chokarella), Tom Davis (Forbes Magazine), Kim Hangoc (Mastercard), Cassandre Charles (Essence Magazine), Michele Sison, ambassadeur des Etats-Unis en Haïti, Jon Piechowski (Bureau des affaires de l'hémisphère occidental), Carlos Sanvee (YMCA) entre autres ont édifié la foule de part leurs échanges empreints de motivation.

L’ambassade américaine en Haïti, partenaire dans le cadre de cette initiative, s'est dite fière de sa collaboration avec l'équipe organisatrice pour une troisième fois. « Nous sommes ici parce que nous croyons fermement dans le potentiel du pays d'Haïti et dans la nouvelle génération de l'entrepreneuriat haïtien », a déclaré l’ambassadeur américaine, Michele J. Sison au cours d’un court entretien accordé à l'équipe de Loop Haïti encore une fois présente à l'événement.

 

Dans notre micro, la diplomate s’est vantée des « résultats concrets et solides » des dernières éditions d’Haiti Tech Summit. Pour Sison, les retombées de la troisième Haïti Tech Summit seront tout aussi positives, comme elles l’ont été dans les éditions passées. « Airbnb a signé un accord de cinq ans [avec Haïti, ndlr] pour promouvoir le tourisme en Haïti; Facebook a lancé la première communauté de développeurs en Haïti, Google a aussi lancé un ‘’Accelerator Startup’’ en Haïti », a énuméré Sison tout en disant s'attendre à ce que pour cette année encore, des "résultats solides" émanent du HTS. 

"C'est pour ça, soutient l'Américaine, que nous avons sponsorisé plusieurs jeunes Haïtiens pour leur permettre de faire du networking avec les entrepreneurs étrangers. Et que nous avons aussi invité des alumni du Tech Camp Okay, de Tech Camp Soley". Cette expérience, selon elle, peut aider les jeunes à acquérir plus de maturité et de motivation en vue de continuer à "créer des emplois" dans leurs communautés respectives.

Par ailleurs, Michele J. Sison ajoute que l'entreprenariat féminin est aussi une priorité pour l'ambassade des Etats-Unis. Raison pour lesquelles, lors de ses derniers événements, le nombre de participants sélectionnés a toujours pris en compte la parité de genre. 

 

Wilner Bossou et Raoul Junior Lorfils

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :