Lundi 15 Juillet, 2019

Disparition du journaliste: la PNH fera bientôt une annonce définitive

Le DG de la Police Nationale d'Haïti (PNH) a annoncé des avancées notables dans l'affaire de disparition du photojournaliste.

Le DG de la Police Nationale d'Haïti (PNH) a annoncé des avancées notables dans l'affaire de disparition du photojournaliste.

De passage dans le département du Sud'Est, le directeur de la Police nationale d'Haïti (PNH) Michel-Ange Gédéon a annoncé dans la presse hier que des avancées sérieuses sont en cours dans l'affaire de la disparition du photojournaliste Vladjimir Legagneur survenu le 14 mars dernier.

« La Police en ce sens n'a pas croisé les bras. Il est tout à fait possible que vous soyez au courant des avancées faites dans ce dossier. Des actions sont en train d'être posées afin de conduire à la pacification de Grand Ravine et d'autres quartiers de Martissant », a rappelé le numéro 1 de la PNH.

« En ce moment, la DCPJ effectue son travail de façon conjointe avec la justice. Nous devons nous attendre à ce que dans les jours qui viennent, nous soyons capables de nous prononcer définitivement sur ce qui s'est passé réellement à Grand Ravine. »

Quant aux individus interpellés, précautionneux, le DG de la PNH préconise de suivre l'avancement du dossier jusqu'à l'identification des vrais auteurs de cette disparition et leur transfert par-devant la justice.

Michel-Ange Gédéon, d'un ton rassurant persiste à rappeler la mission de la PNH. « Notre rôle c'est d'assurer que la vie, les biens et les personnes soient toujours sécurisés et protégés. Dans ce cas, nous ne faisons pas d'exception. »

Réitérant son engagement envers la population haïtienne, Michel-Ange Gédéon a conclu. « Les citoyens doivent vaquer normalement à leurs activités professionnelles. Et à ce niveau, nous prendrons toutes les dispositions nécessaires pour les accompagner. »

Le DG de la PNH s'était rendu dans le Sud'Est en vue de se renseigner sur l'état d'avancement des travaux d'un bâtiment en construction devant servir de siège à la Brigade de Lutte contre le Trafic des Stupéfiants (BLTS).

Kepsen MONESTIME

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :