Jeudi 12 Décembre, 2019

Assassinat de Michaël Lucius, le MJSP promet de traquer les coupables

Sur la photo, l'ancien responsable de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), Michaël Lucius.

Sur la photo, l'ancien responsable de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), Michaël Lucius.

L’ancien responsable de la Direction Centrale de la Police Judiciaire, Michaël Lucius, a été tué par balles dans la soirée du dimanche 1e décembre, à Vivy Mitchell (Pétion-Ville). Le ministère de la Justice et de la Sécurité publique a, dans un communiqué, condamné cet assassinat et promis de poursuivre coupables et complices.

Michaël Lucius a reçu au moins 9 projectiles. Selon une source policière, l’ancien directeur central de la Police judiciaire a été attaqué par des individus armés non identifiés, non loin de chez lui, sur le pont Belvil aux environs de 8 heures du soir. Des images parvenues à notre rédaction montrent le corps sans vie de l’ex-directeur du Bureau de Renseignement Judiciaire gisait dans son sang, près de son véhicule.

Cette nouvelle affecte au plus haut point le pouvoir en place. Dans un communiqué rendu publique ce lundi matin, le ministère de la Justice et de la Sécurité Publique (MJSP) « dénonce et condamne avec fermeté cet assassinat » qu’il qualifie de « crapuleux ».

Le MJSP promet de mettre tout en œuvre via le Parquet de Port-au-Prince « pour que les coupables ainsi que leurs complices soient identifiés et traînés par devant les tribunaux ». En attendant, le ministre Jean Roudy Aly, qui a signé le communiqué, a présenté sa solidarité et ses sympathies à l'institution policière, notamment aux collègues et à la famille de l’inspecteur général, Michaël Lucius.

Selon l’agence en ligne Vant Bef Info, M. Lucius, qui avait pris les rênes de la Direction Centrale de la Police Judiciaire après le départ de Jean Bertrand Aristide, venait tout juste de revenir au pays après des séjours en terre étrangère. Rappelons que l'ex patron du Bureau de Renseignement Judiciaire de la PNH, avait déjà fait l’objet d’attaque armée en 2007, recevant trois (3) projectiles, dont l’un au thorax. 

M. Lucius était aussi un ancien chef de cabinet du ministre de l’Intérieur, Jean Enex Jean-Charles.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :