Mercredi 19 Juin, 2019

"Mercenaires" : l’Haïtien clame son innocence et exige sa libération

Une note de presse émanant d’une firme d’avocats dénommée « EXPERTUS », qui dit représenter Michael Estera, le seul Haïtien parmi les « mercenaires » appréhendés par la Police Nationale d’Haïti (PNH) le 17 février dernier, dénonce son maintien en garde à vue. Des propos attribués à ce dernier laissent comprendre qu’il y dénote un cas d’injustice, à la suite de la libération des étrangers, transférés et libérés aux États-Unis.

« Monsieur Michael Estera prend connaissance du transfèrement des étrangers aux États-Unis d’Amérique, le 20 février 2019 et de leur libération pour défaut de charges le 21 février 2019 selon un article de Miami Herald […]. Il s’insurge contre sa garde à vue qui met en avant une justice ayant deux poids et deux mesures […] », peut-on lire dans la note en question, signée des avocats Emmanuel Jeanty, Yvon Pyram et Hans J. Ludwig Joseph.

En outre, il est mentionné que monsieur Estera « n’était qu’un simple chauffeur et traducteur travaillant pour le compte de la compagnie Preble-Rish Haiti S.A. Ses obligations contractuelles, qu’il remplit depuis plusieurs années consistaient à conduire et traduire pour des VIP étrangers anglophones. Sa présence aux côtés de ces dits étrangers rentrait dans le cadre de l’exécution de son travail pour le compte de son employeur. »

À cet effet, l’intéressé exige « sa libération immédiate et sa réhabilitation sociale » en mettant l’emphase sur son « innocence pleine et entière », d’après la note. Ainsi souhaite-t-il que la justice haïtienne agisse en toute « impartialité » dans ce dossier, « sans discrimination raciale ou de couleur épidermique et sans préjugé se rapportant à sa citoyenneté haïtienne.»

Rappelons que les 8 individus, notamment Michael Estera, ont été arrêtés par des agents de la PNH sous le motif de possession d’armes à feu et de munitions, entre autres. Les 7 étrangers ont été transférés et mis en liberté mercredi, a appris le quotidien américain, Miami Herald. Leurs missions sur le sol haïtien restent jusque-là non-élucidées pour l’opinion publique, sinon des explications controversées fusant de toutes parts (la présidence, la primature…).

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :