Jeudi 22 Octobre, 2020

Melchie Dumornay, l'insatiable "machann gòl" de l’équipe haïtienne

Melchie Daelle Dumornay / Photo : FHF

Melchie Daelle Dumornay / Photo : FHF

« Corventina est avant tout un modèle de leadership, qui en plus de ses qualités extraordinaires, augure tout ce qui est merveilleux. Elle est près de la perfection, appliquée, talentueuse, bosseuse, ambitieuse, leader,et altruiste » | Jessica Jean

La scène se déroule le 23 février 2020 à San Cristobal en République dominicaine. Haïti, engagée dans les éliminatoires de la Coupe du monde des moins de 20 ans, joue son premier match contre les iles Caïmans et mène 6-0. Dans la foulée, les Grenadières obtiennent un penalty que la capitaine, Melchie Dumornay, converti en but pour porter le score à 7-0. En guise de célébration, la capitaine de la sélection haïtienne de football court en direction du Goalkeeper des Iles Caïmans pour prendre le ballon rapidement et le remettre en jeu.

Même après 7-0, Corventina comme on la surnomme reste encore sur sa faim et veut encore plus. Une soif intarissable que même 7 buts d’écart ne peuvent étancher. Elle avait eu la même réaction lors du premier but haïtien dans le tournoi. « Je veux apporter plus » révèle la jeune athlète qui ne cesse d'émerveiller le monde du foot par son talent pur.

Elle avait déjà ébloui les pré-olympiques il y a 3 semaines, surtout contre le Panama. Pour son passage en U-17, elle a été élue meilleure joueuse (Ballon d’or) de la dernière phase des éliminatoires de la Coupe du monde de cette catégorie. Son talent a séduit fans et entraineurs et l’a propulsé vers la sélection U-20 avec qui elle a disputé le mondial français à 15 ans.

« Je suis parmi les meilleures. Cela me pousse à donner le meilleur de moi-même chaque jour et me surpasser » affirme-t-elle.

 

« Un talent précoce »

Agée seulement de 16 ans, Melchie Daelle Dumornay a déjà réalisé des prouesses qui font d’elle la meilleure joueuse haïtienne en activité. En effet, à 16 ans, elle a déjà rejoint l’équipe senior avec laquelle elle a disputé les éliminatoires des Jeux olympiques de cette année. « Melchie Dumornay est un talent précoce qui a un avenir en or qui l'attend » croit Jessica Jean, journaliste sportive à radio Pacifique.

« Corventina est avant tout un modèle de leadership, qui en plus de ses qualités extraordinaires, augure tout ce qui est merveilleux. Elle est près de la perfection, appliquée, talentueuse, bosseuse, ambitieuse, leader,et altruiste » a ajouté Jean, tombée sous les charmes de l’internationale haïtienne promue, dit-elle, à un avenir prometteur. Pour preuve, en 2018, les dirigeant de l’Olympique Lyonnais avaient jeté leur dévolu sur elle en 2018 après la Coupe du monde en France. Un stage s’en est suivi, des promesses se sont enchainées. N'était-ce son âge précoce, la jeune star aurait pu signer à l'OL.

Corventina, « macahnn gòl »

Corventina, buteuse en série, continue de progresser à un rythme extraordinaire qui fait peur aux autres nations de la région caribéenne. Elle enregistre des prestations séduisantes et des statistiques hallucinantes. A la Coupe du Parlement en 2018, en Haïti, elle avait enchaîné triplé, quadruplé et quintuplé pour offrir à son équipe Tigresse le titre de champion national. 25 buts en 9 matchs dont un quintuplé en finale. Des prestations qui lui ont valu le prix du meilleur milieu de terrain de la région Concacaf en 2018.

Pour Kimberly Pierre, Dumornay « est un crack ». Le chroniqueur sportif et présentateur de Point Boul n’y va pas par quatre chemin. « Corventina a brulé pratiquement toutes les étapes», a-t-il attesté. «Son talent lui permet de représenter Haïti dans toutes catégories, (U-17, U-20, Jeux Olympiques). Elle a su briller avec toutes les sélections et ce peu importe le sélectionneur en charge » a expliqué l’animateur de Stade pacifique qui croit que Corventina a la dimension artistique et la capacité de conduire une équipe à la victoire.

« A plusieurs reprises elle conduit nos sélections à la victoire et terminé meilleures joueuses et meilleure buteuse » a soutenu Pierre.

« La plus belle promesse du football féminin haïtien »

Corventina, dossard 10, capitaine et leader de la sélection haïtienne de football. Photo: FHF

Le journaliste senior Jean Pierre Etienne va dans le même sens que son collègue de Radio Télé Pacifique. Il qualifie Dumornay de « la plus belle promesse du football féminin haïtien. » « Sa qualité technique et sa frappe de balle sortent de l'ordinaire. Elle a ce flair très rare à trouver chez les footballeuses de cet âge. Elle dirige bien le jeu et peut facilement éliminer une adversaire dans le 1 contre 1 grâce à ses dribbles, » confie l'homme de Sportissibo.

Etienne ne tarit pas d’éloges à l’égard de Corventina. « C'est aussi une bonne passeuse décisive ».

Meilleure joueuse de la Caraïbe

Par son talent, sa vitesse, ses qualités techniques, la jeune Grenadière « est la meilleure joueuse de la région à l’heure actuelle ». C’est ce que croit Caleb Jephté du journal Haïti Tempo. « Corventina s’impose dans toutes les sélections. Elle est toujours brillante dans n’importe quelle catégorie » renforce le journaliste de Foot au Féminin, pour qui Melchie Daelle Dunornay n’a rien à envier aux joueuses de la tremble de la Brésilienne Marta.

Engagée avec la sélection haïtienne de football dans les éliminatoires de la Coupe du monde des moins de 20 ans qui se déroule actuellement en République dominicaine, Melchie Daelle Dumornay est l’étoile, le leader du groupe qui n’a qu’une seule mission : qualifier Haïti pour le prochain mondial. Peut-elle réussir cet exploit?

« Bien sûr que oui » a répondu le directeur technique de l'équipe, Wilner Etienne. « Elle a des qualités qui la rendent spéciale. Elle se démarque d’autres joueuses » se convainc Wilner Etienne.

Déjà qualifiée pour le second tour des éliminatoires grâce à notamment Corventina, auteur d’un doublé contre les Iles Caïmans et un but contre St Kitts et Nevis, la sélection haïtienne a encore du chemin à faire pour arriver au top. Cependant elle peut compter sur sa faire de lance, sa capitaine, le crack, le messie du football haïtien pour le conduire au sommet : la qualification pour le mondial 2020.

Wilner Bossou

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :