Mercredi 24 Juillet, 2019

Petrocaribe: Martelly précise sur Marriott, Best Western et El Rancho

Martelly précise ses propos sur Marriot, Best Western et El Rancho. Photo: AFP

Martelly précise ses propos sur Marriot, Best Western et El Rancho. Photo: AFP

Cette semaine les groupes d’actionnaires des hôtels Marriott, Best Western et El Rancho ont publié, l’un après l’autre, des communiqués fustigeant les propos de Michel Martelly qui, en janvier dernier, a déclaré publiquement qu’il a investi les fonds volés de Petrocaribe dans ces actions. Les concernés, tout en portant des clarifications sur la provenance des fonds qui ont bâti ces hôtels, ont réclamé que l’ex-président fasse le retrait public de ses propos.

La réponse de l'ex-Président ne s’est pas fait attendre. L’animateur de Sweet Micky vient de publier une lettre circulant en boucle sur les réseaux sociaux, dans laquelle il précise que ses déclarations se sont simplement inscrites dans un cadre humoristique. « Dès mon accession à la première magistrature de l’État, j’ai fait de la promotion et de l’attraction des investissements privés nationaux et internationaux, des axes prioritaires », a commencé Michel Martelly dans sa correspondance.

C’est dans « la foulée de cette politique » que plusieurs nationaux et étrangers ont consenti à investir en Haïti, particulièrement dans le domaine de l’hôtellerie. Michel Martelly « s’enorgueillit » de cette réalisation et en a profité pour féliciter ces investisseurs qui ont cru en sa politique.

« Il est de notoriété publique que ces sociétés appartiennent, pour la plupart, à des multinationales et des investisseurs locaux et étrangers connus et que l’État ou le gouvernement haïtien, encore moins la famille présidentielle du quinquennat mai 2011 – février 2016 ne détiennent aucun intérêt ni actions dans ces dites sociétés », précise la correspondance.

Michel Martelly a aussi fait savoir que ces paroles ont été prononcées par l’artiste qu’il est et non par l’ex-président. « Je note les remous et les commentaires suscités par une déclaration que, l’artiste que je suis, a eu à faire, il y plusieurs mois relatifs à certains de ces investissements susmentionnés. Je confirme qu’il s’agissait d’humour et que ces déclarations doivent demeurer dans leur contexte », poursuit la note.

L’ex-président s’est dit, par ailleurs, favorable à une enquête sur les fonds Petrocaribe qui suscite pas mal de remous tant sur les réseaux sociaux et dans les médias depuis quelques semaines. « Je réitère ma confiance dans les institutions étatiques pour diligenter des enquêtes équitables, empreintes d’impartialité et de justice afin de préserver le principe de la présomption d’innocence et d’établir la culpabilité de toutes institutions ou d’individus qui le mériteraient si tel est le cas », finit la lettre.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :