Mercredi 19 Décembre, 2018

Tourisme: Martelly à Hanoï pour attirer des investisseurs du Vietnam

Michel Joseph Martelly à Hanoi ou il s'entretenait avec Le Khanh, Ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme, en prélude à sa participation au Sommet du Tourisme du Forum Economique du Vietnam./Photo: Compte Twitter.

Michel Joseph Martelly à Hanoi ou il s'entretenait avec Le Khanh, Ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme, en prélude à sa participation au Sommet du Tourisme du Forum Economique du Vietnam./Photo: Compte Twitter.

Michel Joseph Martelly intervenait, mercredi 6 décembre, au Sommet du Tourisme du Forum Économique du Vietnam (VIEF2018), à Hanoï, la capitale du Vietnam. Dans son discours, il  invite les opérateurs et investisseurs du pays à « aller planter leur drapeau » à côté du bleu et rouge, à saisir les opportunités qui existent en Haïti dans le secteur touristique.

L’ex homme d’Etat, accompagné de son épouse Sophia Martelly, a parlé d’Haïti comme d'un pays à climat propice aux investissements, « un pays djanm », disa-t-il, un pays à fort potentiel et qui « recèle d’opportunités inexploitées ».

Michel Martelly souligne qu’ « Haïti peut surmonter ses soucis, surmonter les divergences pour accueillir les investissements » étrangers. L’occasion pour lui de rencontrer, en prélude, des étudiants Haïtiens, ainsi que Le Khanh, Vice-Ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme du Vietnam.

Plus d’un se disent pourtant inquiets de la recrudescence de l’insécurité en Haïti où des bandits lourdement armés, des chefs de gangs et anciens cadres de la police accusés d’être impliqués dans des assassinats sèment la pagaille et terrorisent la population. Des policiers ou de hauts responsables de l’État, comme de simples citoyens ont été, les semaines écoulées, victimes d’attaques armées dans la capitale.

En Octobre 2016, une cargaison d’armes automatiques et de munitions de guerre est entrée illégalement à Saint-Marc et fut saisie par la douane de cette ville située au nord du pays.

Dans le cadre de ce dossier dont la charge a été confiée au juge instructeur Dieunel Lumérant,  plusieurs proches de Michel Martelly sont épinglés. Certains noms de ceux qui lui étaient proches ou qui occupaient de hautes fonctions politiques pendant son quinquennat sont cités. Il s’agit de Ronald Nelson alias Roro Nelson, bras droit de Martelly, d’André Jonas Vladimir Paraison, coordonnateur du Palais National, de Godson Orélus, ancien DG de la PNH et de Réginald Delva, ancien ministre de l’Intérieur.

Ces hommes indexés seraient en cavale, mais Loop n’est pas encore en mesure de confirmer l’information.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :