Vendredi 23 Août, 2019

Marque Pays: la nouvelle identité visuelle d’Haïti dévoilée

Des membres du Centre de Facilitation des Investissements, de l'Association Touristique d'Haiti, de la Chambre de Commerce et des Industries d'Haiti, ainsi que les ministres de la Culture et du Tourisme sur le panel lors de la conférence de lancement de la marque pays d'Haiti./Photo: Fournie par Well'Com

Des membres du Centre de Facilitation des Investissements, de l'Association Touristique d'Haiti, de la Chambre de Commerce et des Industries d'Haiti, ainsi que les ministres de la Culture et du Tourisme sur le panel lors de la conférence de lancement de la marque pays d'Haiti./Photo: Fournie par Well'Com

Haïti dispose désormais d'une nouvelle identité visuelle -remplaçant l'Hibiscus- à travers lequel l'Etat s'investira dans la promotion des potentiels du pays à l'extérieur. "Une terre, une âme", telle est la phrase signature retenue pour la marque réalisée de concert avec la firme FutureBrand, avec un support financier de la BID et du secteur public.

Jeudi 24 janvier, dans les jardins du Mupanah, le Centre de Facilitation des Investissements a dévoilé la nouvelle identité visuelle appelée à « favoriser la personnalité d’Haïti », coin de terre dont l'image, dans la presse internationale, se résume presqu'aux catastrophes naturelles, le choléra, la corruption et les émeutes. Selon Tessa Jacques, Directrice générale du CFI, la créativité d’Haïti, sa fierté, sa richesse multiculturelle, préservées par le peuple haïtien « sont au cœur de cette nouvelle identité » dont la couleur rouge symbolise le caractère révolutionnaire du pays.

« cette identité présentée dans sa forme originale en rouge, ou blanc sur rouge, dans les deux langues officielles, est accompagnée d’une phrase signature qui positionne le pays: "Une terre, une âme". Celle-ci existe en créole "Yon peyi, yon nanm", en français et en anglais "Haïti, Land with a Soul". Dans le domaine des investissements, la marque pays sera associée au complément « Forger des opportunités solides », lit-on dans un communiqué du comité qui a, dans le cadre de ce travail mis en œuvre en octobre 2017, bénéficié de l’expertise de Future Brand, « firme de renommée internationale et créateur des marques pays du Pérou et du Costa-Rica, en collaboration avec les membres du comité ».

« Cette marque vise à contrer le narratif négatif qui salit l’image d’Haïti », a soutenu Mme Jacques, intervenant mardi à la rubrique Le Point de télé Métropole, avant de prendre le chemin du Musée du panthéon national haïtien (Mupanah) pour la présentation officielle du travail final du comité de la Marque pays.

Cette marque, au-delà du fait qu’elle devra redorer le blason d’Haïti, constitue un atout clé pouvant contribuer « à attirer les investissements étrangers, à soutenir les produits d’exportation, à se différencier des autres pays en présentant un avantage concurrentiel mondial », selon les responsables du Ministère du tourisme et de l'industrie créatives (MTIC), de la Chambre du commerce et de l'industrie (CCI) et de l'Association touristique d'Haiti (ATH). 

« Ce projet financé par la BID, s'inscrit dans le but de vendre une image différente d'Haiti aux yeux du monde, tenant compte de son authenticité », a écrit pour sa part, le ministère du tourisme et de l'industrie créative (MTIC) sur sa page Facebook. 

Outre la marque pays, Mme Jacques a aussi évoqué sur les plateaux de l’émission Le Point, l’implémentation prochaine du Guichet Unique d’Investissement. « Un guichet hybride, souligne-t-elle, capable de rassembler tous les acteurs, toutes les institutions étatiques concernées sous un même toit en vue de faciliter les investisseurs potentiels désireux d’explorer les opportunités d’affaires en Haïti. « Ça sera une porte d’entrée des investissements dans le pays, une sorte de one stop shop », a-t-elle indiqué.

Tout en signalant un certain nombre de problèmes de taille auxquels l’environnement du business fait face ici comme le manque d’infrastructures adéquates, cette démarche « permettra d'interconnecter tous les acteurs (administrations et institutions), intervenant dans le processus d'enregistrement et d'Installation des entreprises, contribuera à simplifier et accélérer les démarches administratives, à réduire les délais et les coûts de traitement de dossier d'Investissement, à améliorer la transparence et la traçabilité des différentes étapes de chaque dossier d’investissement et enfin à sécuriser le processus et l'intégration des documents.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :