Vendredi 26 Avril, 2019

Marigot: un dîner "po bannann" sous le soleil, pour dénoncer la misère

Plusieurs personnalités de la commune de Marigot, sud-est d'Haïti, se sont réunies ce dimanche 10 février, autour d'une table pour un spécial "dîner petro", dans le cadre de la quatrième de mobilisation contre l'équipe au pouvoir.

Sur la table, de l'eau, dans les assiettes, de la peau de banane et de la terre. Sous un soleil de plomb, les protestataires issus de différentes structures, discutent de la prochaine étape de leur mouvement de mobilisation antigouvernementale. Ils entendent dénoncer la cherté de la vie, réclamer le procès Petrocaribe et exiger le départ de Jovenel Moïse.

"Il s'agit d'un acte symbolique pour démontrer au monde entier qu'au lieu d'améliorer les conditions de vie de la population comme il l'avait promis, l'équipe au pouvoir n'a fait qu'empirer les choses", nous confie Mixony Colo, membre de l'Organisation du peuple en lutte (OPL) et participant au dîner.

 

Le militant, aussi membre du Collectif du 7 février, souligne également que le choix de s'asseoir sous le soleil pour la tenue du "dîner petro" n'est pas innocent. "Ça aussi c'est lié aussi au discours de campagne du président qui disait qu'avec la terre, le soleil, l'eau et les gens, il allait changer la donne", fait-il savoir.

Les manifestants se trouvent actuellement sur la place d'armes où ils comptent lancer un "manif naval", une manifestation devant remplacer les festivités pré-carnavalesques annulées dans au moins sept communes du pays.

C'est la troisième journée de manifestations depuis la grande mobilisation du 7 février. A Port-au-Prince et dans d'autres villes du pays, les manifestants exigent de meilleures conditions de vie, justice dans l'affaire Petrocaribe et le départ du chef de l'Etat.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :