Mercredi 3 Juin, 2020

Mardipaptrip et Tikawotrafik : 2 artistes récompensés par Manno Beats

(à g.) Clevens Mardi (Mardipaptrip) et (à d.) Célestin Carlos (Tikawotrafik). Collage/LoopHaïti

(à g.) Clevens Mardi (Mardipaptrip) et (à d.) Célestin Carlos (Tikawotrafik). Collage/LoopHaïti

Manno Beats et consorts ont décidé de gâter les jeunes artistes en produisant des beats que ces derniers auront à gagner sur vote du public. Deux jeunes artistes viennent tout juste d’être récompensés à la première sortie du challenge.  

Un seul artiste aura à gagner à chaque fois. L’idée est de produire en direct un beat, de concert avec d’autres beat makers, et de laisser le public décider de qui aura la chance de recevoir la production.

Le processus est simple: il suffit de “taguer” les jeunes artistes sous la publication et celui avec beaucoup plus de votes recevra le beat en cadeau.

Lancée ce vendredi 27 mars, l’initiative a déjà fait des heureux... deux gagnants au lieu d’un seul. Le premier beat, conçu par Mano et Pipo Beat, revient au jeune artiste Tikawotrafik (ainsi connu sur la plateforme Instagram).

 

Il est arrivé en tête de liste dans les votes recueillis sous forme de commentaires, suivi de Mardipaptrip (ainsi connu sur Instagram) à qui celui qui chante “AKOUNA” promet aussi un autre beat.

Lire aussi: Manno Beats récompensé en Afrique pour son titre "Akouna"

Tikawotrafik, de son vrai nom Célestin Carlos, riverain de Pétion-Ville, compte prendre son temps pour produire du lourd sur le beat qui lui a été confié. “M pa vle nan moman tout moun fokis sou kowona a, pou mizik la jis pase konsa”, a-t-il confié au micro de Loop Haïti. Le jeune “trappeur” promet toutefois de ne pas faire attendre ses fans, surtout ceux qui ont consenti à voter pour lui.

Sans regret aucun de ne pas avoir été le premier gagnant, Mardipaptrip, pour sa part, compte conquérir le veut des fans avec sa prochaine réalisation musicale. Très confiant, le jeune artiste, de son vrai nom Clevens Mardi n’attend que le beat pour commencer son travail.

“Bit Manno pral ban mwen an ap pi bèl ke sa l te lage pou vote a”, lance celui qui espère gâter les femmes et les enfants avec son nouveau son.

Les deux jeunes artistes saluent avec reconnaissance le travail de Manno Beats, qui selon eux, profite à plusieurs autres jeunes comme eux.

“Recueillir les votes et décider du gagnant n’a pas été facile”, nous a appris celui qui avait raflé deux prix dans le fameux “AFRIMA” en 2019.

Lire aussi: Manno Beats: "Avec peu de moyens, j'ai réussi"

Les résultats qui devraient d’ailleurs être proclamés le dimanche 29, n’ont été divulgués que le lundi suivant, soit le 30 du mois. “Kòmantè yo te anpil e moun ki t ap fè dekont lan te fatige”, a-t-il ajouté, joint au téléphone par la rédaction de Loop Haiti.

L’aventure ne s’arrête pas là. Le membre du groupe Chalè poursuivra avec l’initiative en ayant à chaque fois avec lui un différent “beat maker”.

À noter que la production des “beats” se fera en direct sur les différentes plateformes qu’utilise Manno Beats, de son vrai nom Emmanuel Pierre.

Pour les autres jeunes artistes qui ont été identifiés et qui n’ont malheureusement pas eu assez de votes, tout n’est pas perdu. Dans le message annonçant les deux gagnants, Manno Beats a aussi annoncé qu’un concours sera organisé pour les autres artistes qui n’ont pu gagner la course.

Ces derniers auront à envoyer leur vidéo qui sera mise en ligne et le public de les départager. Pour un challenge, ç’en sera un... bénéfique en plus.

Une initiative louable si on tient compte de la difficulté qu’ont les jeunes artistes de se payer les services d’un “beat maker” ou encore d’un producteur; et c’est aussi dans cette perspective que Manno a lancé le jeu.

D’autres beats sont à venir. La touche sera toujours de Manno Beats accompagné d’autres producteurs. Restez branchés... et votez. Pourquoi pas?

Darline Honoré

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :