Samedi 30 May, 2020

Manifestation: Les étudiants exigent l’arrestation de Jean Yves Blot

Des étudiants de l'UEH étendus par terre à Carrefour-Tifou ce mercredi 19 juillet 2017/Photo: Estailove

Des étudiants de l'UEH étendus par terre à Carrefour-Tifou ce mercredi 19 juillet 2017/Photo: Estailove

Une nouvelle journée de manifestations a été organisée ce mercredi 19 juillet en début d’après-midi par de nombreux étudiants de l’Université d’État d’Haïti.

Ils étaient plusieurs dizaines d’étudiants à bloquer l’accès au carrefour Tifou (Angle Bois-Verna et avenue Christophe) dans le cadre d’une nouvelle journée de manifestation organisée ce mercredi. Banderoles et pancartes en main, allongés au sol sous un soleil de plomb, paralysant le trafic dans certains quartiers périphériques de Port-au-Prince, les étudiants, sur un ton plutôt politique mais tout en défendant la cause universitaire, protestent contre l’impunité, l’injustice.

Dans l’ordre de leurs griefs adressés, ces brûlantes revendications reviennent encore : arrestation du doyen Jean-Yves Blot, justice pour l’étudiant John Rock Gourgueder Jean et réforme au sein de l’Université d’État d’Haïti, selon ce qu’a indiqué un étudiant à Loop Haïti qui était présent sur les lieux en début d’après-midi. « L’impunité engendre la violence », « Inivèsite a pap kraze, fòk refòm nan fèt », pouvait-on lire sur les banderoles.

« Anmwey…annou rele anmwey Oh!  Pep la paka manje, Jovenel ap boloze, inivèsite kraze » : rassemblés dans un cercle, ils dénoncent le laxisme du pouvoir politique, le silence des autorités sur l’affaire Gourgueder et l’impunité qui ronge le pays.

Aucun incident violent n’a été relevé. Les étudiants manifestent dans la paix et sous haute surveillance policière (PNH et CIMO). Tout le périmètre était bouclé par des forces de l’ordre qui, selon les témoignages d’un agent de CIMO, « n’ont reçu aucune ordre de mater la manifestation dans la mesure où les étudiants n’ont pas recours à la violence pour faire entendre leur voix et faire passer leurs revendications ».

Les étudiants seront encore une fois réunies demain jeudi 20 juillet devant les locaux de la Faculté d’Ethnologie, a informé l’étudiant cité plus haut.  « Une journée de réflexion et de sensibilisation aux problèmes d’ordre académique et structurels auxquels confronte l’université depuis de nombreuses années », a-t-il déclaré.

 


Recevez gratuitement les dernières nouvelles locales et internationales directement sur votre téléphone :

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur Google Play Store : http://bit.ly/1HHj2Uu

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur l’App Store : http://apple.co/2e3q1Lk 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :