Dimanche 18 Août, 2019

Port-au-Prince: un adolescent tué lors des manifestations du 9 février

La mère de Roberto Badio Thélusma inconsolable après la mort de son fils

La mère de Roberto Badio Thélusma inconsolable après la mort de son fils

Roberto Badio Thélusma, 14 ans, est mort par balle hier 9 février, non loin de l’hôpital de l’Université d’État d’Haïti (HUEH), lors de la troisième journée de mobilisation antigouvernementale. Des témoins pointent du doigts des agents de la PNH.

Des témoins rapportent qu'au moment des échauffourées à la rue Saint-Honoré, alors que l'adolescent s’apprêtait à aider sa mère à rentrer son commerce, il a été touché par balle et tué sur le coup. Des citoyens accusent des agents du Corps d’Intervention et de Maintien d’Ordre (CIMO) de la PNH.

Dans une vidéo devenue virale sur la toile, la mère, inconsolable, déplore cette perte. « Mon fils n’était pas un manifestant », crie-t-elle avec une douleur dans la voix. Elle confie que Robertho était juste venu pour l'aider à rentrer ses marchandises.

A un moment où les Haïtiens gagnent les rues pour dénoncer la cherté de la vie, la corruption et exiger le départ du président Jovenel Moïse, les pertes en vie humaine commencent à s'accumuler.

Ce dimanche encore, dans plusieurs zones de la capitale dont la commune de Carrefour, des protestataires continuent d'exiger la démission du chef de l'Etat.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :