Samedi 19 Septembre, 2020

Maintien de l’arrêt de travail à la douane

Dans une note de presse datée du 11 mars 2018, le comité exécutif de l’Association des Douaniers haïtiens (ADH) avertit du maintien du mot d’ordre de grève telle que lancée depuis tantôt une semaine avec pour motif principal de continuer à réclamer la publication du statut particulier des douaniers. Une décision prise en dépit des interventions du ministre de l’Économie et des Finances, Jude Alix Patrick SALOMON, cette semaine pour exhorter les grévistes à reprendre le travail.

 Il est ainsi écrit que : « La grève lancée, depuis tantôt une semaine, pour réclamer la publication du statut particulier, qui a été observée dans la quasi-totalité des bureaux de douane est maintenue, pour ce lundi 12 mars 2018, dès publication de cette note ».

Plusieurs considérations ont été soulignées par l’ADH, notamment le déploiement d’agents du Corps d’Intervention pour le Maintien d’Ordre (CIMO) et de l’Unité départementale pour le Maintien d’Ordre (UDMO) « pour interdire l’accès des agents douaniers à leurs postes de travail ».

« [...] les responsables ont de préférence fait appel à des bandes armées à la solde de certains hommes forts du pays pour procéder au débarquement des navires, très tard dans la soirée du samedi 10 mars 2018, au port de Port-au-Prince, sans considération des normes sécuritaires de l’ISPS et du contrôle douanier », informe en outre l’ADH.

Soulignons que les séquelles de cette situation se font déjà ressentir à tel point que huit entreprises du secteur textile ont déjà fermé leur porte jusqu’à date.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :