Dimanche 18 Novembre, 2018

Madan Janba, une haïtienne "de 125 ans" aux portes du Guinness Record

Photo : Bernicia Souffrant - Crédit : VBI

Photo : Bernicia Souffrant - Crédit : VBI

À la 8e section de Petit-Goâve, dans la localité appelée Moyette, se trouve une vielle dame qui serait née deux décennie avant l’occupation américaine d’Haïti de 1915. Bernicia Souffrant de son nom de jeune fille, plus connue sous le nom de madan Janba auprès de sa communauté, pourrait être la doyenne du monde auprès de Guinness record, si les études révèlent qu’elle a effectivement 125 ans.

Plusieurs journalistes ont rencontré Bernicia Souffrant le samedi 8 septembre dernier à l’initiative du Recteur de l’Université Quisqueya (UNIQ), Jacky Lumarque. L’initiateur de cette rencontre, Jacky Lumarque a dévoilé divers de ses projets pour la doyenne dont la soumission de ses pièces authentiques pour prouver ces 125 ans; la construction d’un « Lakou » permettant à des étudiants de séjourner chez Madan Janba en vue d’apprendre à connaître l’histoire de ce personnage.

Selon l’un de ses petit-fils, Rosier Laguerre, Madan Janba, la mère de son père, était mariée et avait eu 4 enfants dont trois étaient le produit de son mariage avec Jean-Baptiste Laguerre, d’où le surnom Madan Janba. 

En bonne santé tant sur le plan physique que mental, « Madan janba » prenait très au sérieux sa nutrition. Elle dit consommer très peu de riz dans toute sa vie, et oriente sa nutrition vers les fruits et les vivres. Questionnée sur ces activités durant sa jeunesse, elle raconte qu'elle pratiquait le commerce, et passait toute sa vie à exercer sa générosité auprès de son entourage.

Jacky Lumarque dit reconnaître que des pas importants restent à franchir pour la confirmation de l'âge de la dame. Il a, toutefois, reconnu que l’acte de naissance de la soeur jumelle de Madan Janba a été retrouvé et un Anthropo-sociologue a été engagé afin d’approfondir l’enquête visant à déterminer l’âge réel de la personne qui serait la doyenne de l’humanité ou du moins celle d’Haïti.

A noter que le doyen ou la doyenne de l’humanité est la personne qui, à un moment donné, est la plus âgée de l'humanité, ou tout au moins celle qui est reconnue comme telle. Depuis le 22 juillet 2018, date de la mort de Chiyo Miyako, la doyenne de l'humanité est la Japonaise Kane Tanaka, née le 2 janvier 1903 et âgée de 115 ans. Le record de longévité prouvé chez les femmes est actuellement détenu par la Française Jeanne Calment, qui a vécu jusqu'à l'âge de 122 ans et 164 jours.

Reste à savoir si le processus entamé par Jacky Lumarque et les études scientifiques porteront fruits et prouveront les 1500 mois et plus d’existence de Madan janba. A part elle, des rumeurs persistant parlent d'une Normina Louis, une autre dame née à grand-Goâve qui elle-même aurait 150 années.