Mardi 18 Septembre, 2018

Quand le prophète Dorilas pousse ses fidèles à la prostitution

Les propos choquants de l’autoproclamé prophète Mackenson continuent de faire couler beaucoup d’encre et d’agiter les réseaux sociaux. Après son fameux remède à la punaise de lit contre le VIH/Sida, il pousse, cette fois, ses fidèles à la prostitution et les encourage à vendre leur chair pour payer la scolarité de leurs enfants, ceux ayant été abandonnés par leurs pères.

Ce chef d’église, passé aux yeux de son assemblée pour un prédicateur de l’évangile, n’a pas fini d’agiter la toile. Après son remède contre le VIH à base d’aloe, de lait, de pattes de dentifrices, de punaises de lit et de souffre d’allumettes, il invite ses fidèles à vendre leur corps pour sauver l’année scolaire de leurs enfants.

Dans une courte vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, Mackenson Dorilas demande à ses fidèles qui sont en proie à d’énormes difficultés économiques de coucher avec des hommes.

Ce n’est ni une collecte de fonds, ni un don venant des trésors de l’église, encore moins une campagne de distribution de kits. Mackenson Dorilas, pour qui le pouvoir et l’argent sont indissociables, pousse ses fidèles à vendre leur chair aux « recteurs (d’université), aux directeurs d’écoles ou encore aux censeurs, pour payer la scolarité.

"S’il y en a une d’entre vous qui souffrent de l’absence du père ou qui avait été abandonnée, n’hésitez pas à coucher avec tous les hommes pour l’élever : retient-on dans son message à l’assemblée qui le couvre de compliments.

Cette intervention de ce trentagénaire jérémien dont la popularité ne cesse de grandir fait écho à plusieurs autres jugées scandaleuses et qui, selon des observateurs, ne sont pas dignes d’un chef d’église qui est censé promouvoir la moralité. Demain mardi 11 septembre, l'homme de foi est invité au parquet de Croix-des-Bouquets pour répondre aux questions du tribunal civil sur le fonctionnement et la pratique de son église. Il fut par ailleurs invité ce lundi 10 septembre à se présenter au ministère des Cultes mais a annoncé être incapable de se présenter selon son avocat qui affirme dans une lettre que Mackenson est en voyage missionnaire.