Samedi 29 Février, 2020

«Lynchage, exécution sommaire, ne font pas partie du jeu démocratique»

Le secrétaire d’État à la communication, Eddy Jackson Alexis

Le secrétaire d’État à la communication, Eddy Jackson Alexis

« Le gouvernement ne saurait donc tolérer sous aucun prétexte la répétition des assassinats et des autodafés contre des fonctionnaires, des policiers et des citoyens qui n’ont perpétré aucun crime », lance tout de go le secrétaire d’État à la communication, Eddy Jackson Alexis.

Le Gouvernement via son secrétaire d’État condamne avec la dernière rigueur les actes de violence et de banditisme perpétrés ces derniers jours dans plusieurs coins du pays notamment à la capitale. Eddy Jackson Alexis cite notamment les violents incidents survenus samedi dernier à la douane de Malpasse où quatre agents douaniers sont morts carbonisés et asphyxiés, l’assassinat d’au moins trois policiers et l’exécution sommaire d’un jeune garçon les mains menottées par des individus lourdement armés.

« Lynchage, exécution sommaire, les violences ne font pas partie du jeu démocratique. La violence sous quelle que soit sa forme doit être bannie dans une société moderne. Carboniser des individus est l’expression la plus manifeste de la barbarie, de la cruauté », lance Eddy Jackson Alexis qui prévient que la justice sévira avec la dernière rigueur contre les auteurs de ces actes quelle que soit la chapelle politique à laquelle ils appartiennent.

Le secrétaire d’État à la communication appelle tous les secteurs de la vie nationale particulièrement les organismes de défense des droits humains, la société civile et les médias à dénoncer ces actes de barbarie qui ne font que salir davantage l’image d’Haïti.

Monsieur Alexis rappelle qu’Haïti a ratifié plusieurs conventions et traités relatifs à l’intégrité physique de la personne dont la déclaration universelle des droits de l’homme, la convention interaméricaine des droits de l’homme et que l’intégrité physique de chaque citoyen doit être respecté.

Par ailleurs, le gouvernement appelle les citoyens et citoyennes à la vigilance face au regain des pratiques obscures dans le pays.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :