Mercredi 20 Juin, 2018

L'UEH veut accompagner les chercheurs en quête de financement

L’Université d’État d’Haïti (UEH) veut faire peau neuve. Une nouvelle initiative « d’appui à la recherche de financement et au montage de projet » vient de voir le jour. À travers ce Service d’appui aux projets (SAP), l’institution entend « faciliter aux chercheurs et laboratoires / unités de recherche, l’accès au financement provenant de tierces institutions ; accompagner les chercheurs dans le montage de dossiers de projets », selon une note provenant de l’institution académique.

Nouvellement créé, le SAP s’active déjà en assistant « plusieurs chercheurs dans le montage de dossiers de projets de recherche ». « Un dispositif d’archivage via le Net a été créé ». La structure a également mis fin aux galères dans la recherche du financement américain en réalisant l’enregistrement de l’UEH (DUNS number).

En outre, le SAP a mis en place une mailing-list des chercheurs pour envoi des appels à proposition. Il compte organiser des sessions de formation continue sur le montage de projet entre autres activités.

SAP continue à s’attribuer de plus grands objectifs. Pour l’année académique 2017-2018, la structure part à la recherche de financements nationaux et internationaux. Elle cherche à développer des « partenariats à travers la mise en place de protocole d’accord pour l’obtention de financements ».

Les chercheurs bénéficieront de l’encadrement à partir d’un plan de formation concocté minutieusement. Il s’agit de l’évaluation de projets pour le renforcement des capacités des chercheurs et professeurs ; l’élaboration d’outils facilitant la compréhension des appels à projets ; puis l’encadrement technique des chercheurs pour les permettre de répondre aux appels à propositions.

L’année dernière, l’UEH a connu une crise sans précédent qui a provoqué la fermeture d’au moins trois entités de l'institution. Depuis janvier 2018, ces facultés commencent à reprendre du poil de la bête, les cours ont repris avec l’aide et la présence d'agents de la PNH au sein desdites entités. Une situation qui a suscité un tollé dans le camp des étudiants protestataires et d’une bonne frange de la société civile.