Samedi 20 Octobre, 2018

L'ouragan dévastateur Michael frappe la Floride

Une voiture stationnée à Panama City (Floride) le 10 octobre 2018, avec la mer qui envahit le parking avant l'arrivée de l'ouragan Michael

Une voiture stationnée à Panama City (Floride) le 10 octobre 2018, avec la mer qui envahit le parking avant l'arrivée de l'ouragan Michael

Le puissant ouragan Michael a frappé de plein fouet le nord-ouest de la Floride mercredi en milieu de journée avec des vents de 250 km/h, laissant dans son sillage des destructions, des dégâts importants et des inondations sur le littoral.

D'après des journalistes de l'AFP, les déplacements étaient très difficiles à Panama City --ville côtière proche de Mexico Beach-- à cause des nombreux arbres arrachés et des débris jonchant les chaussées.

La pluie y tombait toujours drue trois heures après l'arrivée de l'ouragan sur la côte.

Des internautes ont également publié des photos de villes environnantes montrant des bâtiments éventrés ou réduits à un tas de planches entremêlées, tel un jeu de mikado.

Les météorologues avaient prévenu du caractère "potentiellement catastrophique" de Michael, avec de dangereuses inondations, notamment côtières (jusqu'à 4,30 mètres au-dessus du niveau de marée haute), et de fortes précipitations (jusqu'à 30 cm).

L'ouragan se déplaçait rapidement --à 26 km/h-- vers le nord et devait notamment passer dans la soirée de mercredi sur le sud-est de l'Alabama et le sud-ouest de la Géorgie, où il devrait perdre progressivement son statut d'ouragan puis s'éloigner en direction de l'Atlantique vendredi.

- Milliers de foyers sans courant -

Le gouverneur Rick Scott s'était dit mercredi matin très "inquiet" pour les personnes ayant décidé de ne pas évacuer.

Les autorités avaient insisté toute la matinée qu'il était désormais trop tard pour s'éloigner des côtes. Le gouverneur conseillant aux récalcitrants de ne pas sortir: "Ne vous retrouvez pas au milieu de tout cela. Vous n'y survivrez pas. C'est meurtrier".

"Nous sommes très bien préparés", avait assuré mardi le président américain Donald Trump, qui a fait savoir mercredi en milieu de journée qu'il se rendrait sur place dimanche ou lundi.

Les responsables des Etats voisins d'Alabama et de Géorgie ont aussi déclaré l'état de catastrophe. L'Etat de Caroline du Nord, touché mi-septembre par l'ouragan Florence qui a tué une quarantaine de personnes et causé des milliards de dollars de dégâts, a été placé en alerte.

La Floride a été durement touchée par l'ouragan Irma il y a un an.