Vendredi 22 Novembre, 2019

Loop présente son Top 10 des femmes haïtiennes les plus sexy en 2018

Loop présente son Top 10 des femmes Haïtiennes les plus sexy en 2018

Loop présente son Top 10 des femmes Haïtiennes les plus sexy en 2018

Elles affolent la toile et font craquer plus d'un. Le rang de leurs groupies dans le show business ne fait qu'enfler. Mannequins, chanteuses, Top model, peintres ou entrepreneures, elles électrisent les internautes, enflamment les réseaux sociaux en dévoilant des clichés qui récoltent des milliers de réactions. Voici notre top 10 des femmes Haïtiennes les plus sexy en 2018, après le classement des 10 hommes. Attention les yeux !

Fatima Altieri

 

Qui ne connait pas Fatima Altiery, l’envoutante mannequin découverte il y a quelques années, dans l’industrie de la mode, mais qui enfilera des années plus tard son veste de chanteuse-interprète. Belle comme une petite fleur d’hibiscus, teint clair et sublime dans ses robes de soirée qui respirent glamour, Fatima est aussi celle qui pose avec maestria son timbre doux sur une nappe de rythmes allant du compas direct au jazz, du rap au RnB. Avec ses 292, 000 followers sur Instagram, elle est, dans ce classement, la plus suivie sur Instagram.

Florence Duré

 

Florence Duré est pour le moment trop occupée à creuser le sillon d’une longue carrière d’entrepreneure à Miami, où elle réside. Elle fut, des mois plus tôt, repérée dans le clip « Defo » du groupe musical Enposib et « Cauchemar » du chanteur et compositeur doué Arly Larivière. Propriétaire d’une boutique de produits cosmétiques "Sirèt cosmetics", Florence Duré, rondeurs fièrement affichées sur Instagram où elle est suivie par plus de 27, 000 abonnés, a réuni quasiment toutes les conditions pour faire chavirer la gent masculine. Les clichés diront le reste.

Raquel Pélissier

 

On ne présente plus Raquel Pélissier. A part son chapeau de première dauphine à Miss Univers 2016, elle est aujourd’hui membre-fondatrice de Kids of Haiti Pélissier Foundation, créée pour soutenir l’éducation et la santé. Depuis son passage à ce prestigieux concours de beauté, sa popularité atteint une telle ampleur (209, 000 abonnés sur IG) que de grandes pistes de mode se l’arrachent pour des défilés que ce soit aux USA, en Europe ou en Asie. Ce mannequin posait, lors de l’édition 2018 du Vietnam International Fashion Show dans les beaux costumes de la designer haïtienne Jovana Benoit Louis.

Wide Michelle Thomas

 

Une vraie petite boîte à charme qui a déjà posé en Une sur plusieurs magazines culturels haïtiens et médias en ligne. Arrivée à Miami depuis maintenant plus de trois ans, cette jeune femme à la beauté emballante, étudiante en droit et mannequin à ses heures de loisirs, a fait bonne figure dans les clips « Habitude la » (Djakout # 1) et « Demisyone » (Kaï). Une palette de photographes de talent ont réussi à immortaliser sa silhouette séduisante. Wide Michelle Thomas fait encore sensations sur la toile et rejoint le clan des mannequins les plus en vue dans l’industrie musicale et le show biz.

Meii Meilan

 

Qui se souvient encore de Mei Mei, nom d’artiste converti en Mei Meilan, celle qui a prêté sa voix à l’ancien groupe musical Hangout ? Mirline Ménard a une vie tiraillée entre l’église, la danse et la musique. Elle ne veut pas trahir sa foi en Dieu, mais on la voit aussi onduler ses hanches sur quelques bonnes tranches de RnB ou d’afro. On l’entend marier son timbre déchiré sur le titre « Change your life », gravé sur le disque « MKBN » du chanteur Mikaben. On l’a remarquée dans plusieurs anciens clips comme « Istwa Damou » (Karizma), « Adikte » (Gabel) : Meilan est l’une des chanteuses les plus adulées sur la toile avec ses 180, 000 abonnés sur Instagram.

Cassandra Chéry

 

Cassandra Chéry, top model connu en Haïti et à l’étranger, a déjà foulé les planches de grands défilés de mode qui drainent tous les ans un gratin de designers issus des Etats-Unis d'Amérique et d’Europe. Si sa prestation au Miss Universe 2017 n'a pas fait l'unanimité à cause notamment d'un manque de préparation, le mannequin de plus d’une vingtaine d’années a fièrement représenté Haïti au prestigieux concours de Miss International dont la 58e édition s’est déroulée en octobre dernier au Japon.

Dressy- J

 

« Tranble », chanté par Roody Roodboy, a fait tout un carton sur le net et a été visionné des millions de fois suite à sa sortie sur  Youtube. Pour une mémorable séance de photos shoot dans un cadre évasif et exotique, le choix de Jennifer Louis, connue sous le sobriquet de Dressy-J, ne peut ne pas trotter dans la tête. Crâne rasé et jauni, rondeurs électrisantes, Dressy-J est arrivée à Boston en 2005 à l’âge de 12 ans après une enfance connue dans le quartier de Bel-Air. Et depuis, elle vit aux USA, voyageant entre Boston, New-York et Haïti, jonglant entre la danse, le mannequinat et l’acting en participant à la réalisation de vidéos clips. Parallèlement à sa carrière dans le showbiz, elle travaille comme agent immobilier aux USA.

Laurenée Gauvin  

 

Laurenée Gauvin, fille du renommé peintre Patrick Gauvin, ancien attaché culturel à l’ambassade d’Haïti à Paris, pourrait bien illuminer une page entière d’un magazine de mode avec ses courbes pulpeuses, ses pommettes luisantes, son corps dessiné de tatouages. Laurenée Gauvin, aussi peintre, jouait le rôle de la fille coquine dans le clip « Domino » (Medjy Enposib), avant de figurer dans celui de K-dans, « Lanmou mare m’ » ou encore dans des capsules pubs avec notamment Tonton Bicha. C’est plus que 90, 000 abonnés qui la suivent sur Instagram où elle publie, de manière quasi régulière, une palette de tableaux qui mélangent l’abstrait et le street art, en y ajoutant un petit zeste de romantisme. Mais on reconnait aussi ses griffes et ses coups de pinceaux sur les vêtements et accessoires qu’elle expose ici comme ailleurs, qu’elle met en vente sur le marché haïtien de l’art.

Aleysha « Aleyshaxoo » Pyram

 

On ne la connait pas ou peu. Mais on ne saurait l’occulter dans ce classement. Aleysha Pyram, connu sur Instagram sous le nom de « Aleyshaxoo », est l’une des top model natives d’Haïti qui évoluent dans l’industrie du modeling au pays de Geroges Washington, notamment à Miami. Elle a tourné dans le clip « This time is for real » du groupe musical T-Vice dont les images ont été prises en Haïti, notamment à l’hôtel plage Wahoo Bay, ainsi qu’au Karibe, à Pétion-Ville.  

Samantha colas

 

Gagnante de l’édition 2018 du concours de Miss Univers Haïti, Samantha Colas dont le corps épouse bien les standards de la mode, n’est plus uniquement l’animatrice de l’émission prisée « Soleil d’été » diffusée sur Télé Soleil. Di est aussi celle qui a fièrement flotté le bicolore d'Haïti, en Thaïlande, à la 67e édition du prestigieux concours de Miss Univers. Quoiqu'ayant raté la couronne, Samantha Colas a récolté une salve d’éloges sur la toile pour avoir surtout gardé une attitude forte malgré les critiques dont elle faisait l'objet avant et pendant le concours.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :