Dimanche 22 Septembre, 2019

L’ONA dément et tacle la Confédération des Travailleurs

 Enregistrement de demande de crédit dans le cadre de l'ONAFANM. Photo : ONA/Facebook

Enregistrement de demande de crédit dans le cadre de l'ONAFANM. Photo : ONA/Facebook

L’Office National d’Assurances Vieillesse (ONA), dans une note révélée à la presse, a formellement démenti les accusations de la Confédération des Travailleurs (ses) du Secteur Public. Des mots sévères ont été utilisés par la direction de l’ONA à l’encontre du syndicat qu’elle déclare avoir utilisé « un angle d'attaque […] minable pour soi-disant affaiblir l’institution ». Les accusations de la confédération seraient donc « basées sur du vent » et les unes plus « inimaginables que les autres » peut-on lire dans la correspondance.

Dans une lettre adressée au chef du gouvernement, Jack Guy Lafontant le 8 janvier dernier, le syndicat a demandé à ce dernier d’intervenir en urgence contre les cas de fraude qui gangrènent l’institution. « Monsieur le Premier ministre, si rien n’est fait dans les trois prochains mois, l’ONA deviendra inévitablement non fonctionnel pour cause de faillite » a rapporté le syndicat au ministre selon ce qu’a rapporté le Nouvelliste.

La Direction Générale de l’ONA  « déplore infiniment le fait que le CTSP, comme organisme légalement reconnu, ne se soit donné la peine de la contacter pour s’enquérir de la situation exacte de l’institution avant de se lancer dans cette manipulation dialectique et comptable ». De ce fait, les responsables rejettent également les allégations du CTSP qui font croire que des structures telles que ONAFANM seraient illégales.

L’ONA se dit ouvert au syndicat des travailleurs s’il veut vérifier l’effectif de son personnel de cabinet et de chargés de mission puisque dans sa lettre elle a mentionné des chiffres « exorbitants ». Dans sa correspondance, le syndicat a noté que « Pour cinq mille retraités, l’ONA dispose de quatre mille employés, soit un ratio d’un employé par retraité ».  

Sans mentionner de date, la direction promet de présenter bientôt le bilan de ses activités et de ses réalisations. A rappeler que M. Jack Guy Lafontant n’a pas encore réagi à cette correspondance qui a été distribuée à d’autres entités du gouvernement et également au Parlement.  

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :