Lundi 9 Décembre, 2019

Livres en folie: « belle édition, bel invité d’honneur, beau public »

Des milliers de festivaliers engouffrés dans le Parc Unibank ou s'est tenue jeudi 20 juin la 25e édition de Livres en folie./Photo: Rosny Ladouceur.

Des milliers de festivaliers engouffrés dans le Parc Unibank ou s'est tenue jeudi 20 juin la 25e édition de Livres en folie./Photo: Rosny Ladouceur.

« Avec ténacité et volonté, on a réalisé cette 25e édition en dépit de l’impasse difficile que traverse le pays », a soufflé Max Chauvet, patron du Nouvelliste, au terme de Livres en folie.

La foire a drainé, hier jeudi à Parc Unibank logé au Boulevard du 15 octobre (Tabarre), une foule d’amants du livre et de la littérature. Retrouvailles amicales. Échanges entre auteurs, éditeurs et lecteurs.

Avec une affluence que plus d’un espèrent record, un volume de festivaliers, visages lumineux, était là pour tâter les livres ou inhaler l’odeur des pages, faire la queue au guichet ou se frotter avec un gratin d’écrivains qui a durablement imprimé leur marque dans l’histoire de cette manifestation littéraire.

Il y a aussi ceux qui, plus jeunes et moins pointus (donnez-leur la chance et le temps de faire mieux), ont pris le train en route et qui comprennent que la reconnaissance et la bénédiction des aînés (s’il en est une) doit passer par le travail. Aux lecteurs de décider qui a droit à une salve d’hommages ou qui mérite une raclée de critique.

« Édition symbolique »

En tout  cas, sans ces milliers de manifestants, engouffrés sous les stands et les comptoirs pour retirer leur exemplaire ou pour voler un selfie avec Dany Laferrière, invité d’honneur, cette 25e édition aurait été une catastrophe. Cet intact et palpable engouement pour les livres a balayé toute idée d’échec qui trottait dans la tête des organisateurs.

 

Dany Laferrière, invité d'honneur,  en signature à la 25e édition de Livres en folie le jeudi 20 juin au Parc Unibank, à Tabarre./Photo: Rosny Ladouceur

« C’est une édition symbolique. Elle ne pouvait pas ne pas avoir lieu. 25 ans, un quart de siècle de livre. C’est beau. Les lecteurs, venus de toutes les manières et dans n’importe quelle condition, sont arrivés les yeux brillants et ont voulu lire, voir les livres. Ils nous ont rendus heureux », a confié l’auteur auréolé de plus de vingt ans de gloire et qui a défendu, du bec et des ongles l’entrée du mot « Vertières » dans un dictionnaire français pour la première fois.

Lire : Le mot Vertières entre dans un dictionnaire français pour la 1ere fois

 

Des lecteurs volent un selfie avec l'académicien Dany Laferrière signant un de ses nombreux titres à la foire./Photo: Rosny Ladouceur.

Couronné, mardi dernier, Gardien du livre par les organisateurs de Livres en folie, Dany Laferrière applaudit ce vivier de jeunes écrivains qui, en Haïti, sont stimulés par ce festival. L'académicien salue cette noble initiative qui s'est donné tâche de promouvoir le savoir littéraire dans un pays saccagé depuis 1986 par une vague de manifestations et d’émeutes politiques.

Lire : Dany Laferrière, couronné « Gardien du livre »

Succès inespéré

Livres en folie gagne en ampleur d’année en année et les organisateurs avaient pensé à offrir la manifestation dans un local adéquat, pouvant rassembler tous ces visiteurs, les écrivains, éditeurs, libraires, écoliers, universitaires, enfants, parents, amis de la littérature. L’an dernier, 17, 000 festivaliers y avaient participé, a indiqué l’éditorialiste Frantz Duval. Cette année, a-t-il renchéri, quel que soit le chiffre récolté, on s’estimera satisfaits de cette belle surprise que nous avait réservée ce public.

« On s’estimera heureux de ce que nous avons vécu aujourd’hui », a-t-il dit.

Max Chauvet, pour qui un certain doute avait plané sur la réalisation de l’événement cette année, a lui-même affirmé qu’avec ténacité et volonté, ils ont réalisé cette 25e édition en dépit de cette impasse difficile que traverse le pays.

« Belle édition, bel invité d’honneur, beau public. Les auteurs, éditeurs et libraires, tous des maillons forts dans cette chaine du livre, doivent en être fiers et satisfaits », a conclu le patron du quotidien Le Nouvelliste.

 

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :