Lundi 22 Octobre, 2018

Little Haiti: "Sweet Micky n'est pas bienvenu" au Festival de Compas

La communauté Haïtienne de Little Haiti, Miami, s’apprête à manifester aujourd’hui contre l’ancien président Michel Martelly qui devrait monter sur scène pour la 20ème édition de « Haitian Compas Festival ». Mécontents, cette fange de la diaspora ont adressé une lettre au maire, Francis Suarez, où ils déclarent que « Sweet Micky n’est pas le bienvenu ». 

Ils organiseront une manifestation ce soir devant le Centre culturel haïtien de Little Haiti pour dire « non » à Michel Martelly. Dans la correspondance précitée, les signataires reprochent les actions de l’ex président: dénigrement de la femme, corruption et persécutions contre ses opposants politiques. 

Les dénigrements à l’encontre de la journaliste Liliane Pierre-Paul, les taxes prélevés sur les appels internationaux et les transferts, les fonds du dossier Petrocaribe dilapidés, les arrestations des frères Florestal sont, entre autres, les dénonciations des protestataires. 

Selon eux, Martelly n’est pas « digne » de représenter la culture haïtienne et est un « mauvais » exemple pour la jeunesse. Ils se sentent « outragés » que leur ville le reçoive à l’occasion de la 215ème célébration du bicolore haïtien.

Plusieurs associations et personnalités ont porté leur signature au bas de la lettre pour divorcer de Michel Martelly qui était très apprécié par la diaspora de Miami tout au long de son mandat. 

Au rappel, le 19 juillet 2014, de grands dispositifs de sécurité ont été mis en place pour accueillir le président et Laurent Lamothe dans le cadre de « Gouvènman an lakay ou ».