Mercredi 23 Octobre, 2019

"L’instabilité en Haïti fait baisser la vente des œufs dominicains"

Président de l'ASOHUEVOS, Manuel Escaño. Photo: DIARIO LIBRE / CÉSAR JIMÉNEZ

Président de l'ASOHUEVOS, Manuel Escaño. Photo: DIARIO LIBRE / CÉSAR JIMÉNEZ

36 millions d’œufs, considérés comme 20 % de la production nationale en République dominicaine, vendus sur le marché haïtien sont estimés actuellement à 18 millions. C’est le président d’une association de producteurs d’œufs en terre voisine (Asociación Nacional de Productores de Huevos) qui en a fait la révélation à des médias locaux, notamment El Diario Libre.

La situation d’instabilité politique et sociale qui sévit en Haïti depuis quelque temps a été pointée du doigt en guise d’explication à cette diminution constatée. « Avec la dévaluation de la gourde issue de la crise qu'ils [les Haïtiens, Ndlr] vivent, ils sont obligés d'acheter un œuf avec le même montant avec lequel ils ont eu l’habitude d’en avoir deux », a détaillé le président de l’association citée tantôt, Manuel Escaño.

Selon lui, avec cette situation touchant, dans la foulée, la production d’œufs en République dominicaine, la faillite de dizaines de petits et moyens producteurs pourrait être envisagée. Pour pallier à cette éventualité, Escaño a proposé au gouvernement central « d’utiliser davantage de poulets et d’œufs au petit-déjeuner et au déjeuner à l’école, afin de placer sur le marché local le surplus qu’ils ont avec la situation en Haïti ».

Mêmes causes, mêmes effets? En février dernier, le commerçant dominicain Abigail Bueno avait estimé que les répercussions de la crise haïtienne s’étendaient jusqu’à Dajabón où la population vit des échanges commerciaux avec les Haïtiens.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :