Mardi 20 Novembre, 2018

L’insécurité de l’Arcahaïe assassine Ti Rosemond, une gloire du foot

Rosemond Pierre dit Ti Rosemond

Rosemond Pierre dit Ti Rosemond

La commune de l’Arcahaïe bascule dans la violence depuis plusieurs mois. Les appels de secours de la population archeloise à l’endroit des autorités compétentes restent sans effets. Tôt lundi matin, des bandits ont secoué la ville notamment la localité de Luly. Ils ont fait grêler leurs armes à feu.

En conséquence, deux personnes dont l’ancienne gloire du football haïtien, Rosemond Pierre dit Ti Rosemond, entraîneur de « Real Hope du Cap-Haïtien » ont été tués. Les deux victimes auraient été heurtées par un bus de la compagnie Sans Soucis qui tentait d’échapper à une embuscade de bandits armés.

Ce tragique incident s’est produit après que le bus à bord duquel était le désormais ancien coach du Real Hope du Cap-Haitien se serait arrêté à l’entrée du Nord de la ville où des passagers ont descendu du bus pour étendre leurs membres. Ti Rosemond et l’autre passager n’ont pas eu la chance de remonter le bus. Ils ont fini définitivement leur voyage à Luly.

Rosemond Pierre, selon des informations recueillies, venait d’assister à un match que disputait son équipe dans la deuxième ville du pays. Il a surement vécu son ultime joie à l’âge de 50 ans après la victoire de son équipe 6-1 dimanche soir face aux Cosmopolites. Son décès est lié aux actes de violences qui ne cessent de se perpétrer au niveau de l'Arcahaie, croit le juge suppléant du tribunal de paix, Jean Rika Jules.

Le magistrat qui a dressé le constat légal des décès indique que le cadavre de l’ancien joueur de l’aigle noir a été transporté à une morgue de la capitale haïtienne. L’autre cadavre a été placé dans une morgue privée à l’Arcahaïe.

Le juge Jules déplore la recrudescence de l’insécurité dans cette commune depuis quelques mois. Il en appelle une fois de plus à l’intervention des autorités compétentes pour éviter l’extension de la liste des victimes.