Mardi 18 Décembre, 2018

Limogeage d'une conseillère de Donald Trump critiquée par Melania

La première Dame des États-Unis, Melania Trump, le 5 avril 2017
Crédit : AFP / SAUL LOEB

La première Dame des États-Unis, Melania Trump, le 5 avril 2017 Crédit : AFP / SAUL LOEB

Remous au sein de l'exécutif américain: une conseillère de Donald Trump a été remerciée au lendemain de l'intervention publique de sa femme Melania, qui avait jugé qu'elle ne méritait plus "l'honneur de travailler à la Maison Blanche".

La Première dame, d'ordinaire extrêmement discrète sur le fonctionnement de la présidence, était sortie de son silence mardi réclamer, par la voix de sa porte-parole et sur un ton particulièrement sec, le limogeage de Mira Ricardel, qui occupait un poste-clé au sein du puissant Conseil à la sécurité nationale, dirigé par John Bolton.

Selon le Wall Street Journal, l'équipe de Mme Trump soupçonnait en particulier Mme Ricardel d'être à l'origine d'"histoires négatives" la concernant.

"Je prendrai une décision rapidement sur la Sécurité intérieure", a-t-il affirmé mercredi dans un entretien au Daily Caller.

Inquiet de l'avancée de l'enquête du procureur spécial Robert Mueller, Donald Trump a déjà brutalement limogé son ministre de la Justice la semaine dernière.

Au-delà du flou sur la portée exacte de cet énième remaniement au sein de l'exécutif américain, cette deuxième moitié de mandat ne débute pas, loin s'en faut, dans un climat de sérénité.

Huit jours après les élections, la frustration présidentielle est de fait palpable.

Les chiffres sont là et son tweet sur l'"immense succès" du Grand Old Party sonne désormais creux.

Quelques jours avant, il laissait pourtant entendre que les sondages et les analystes avaient tort et qu'une surprise comparable à celle de 2016 était dans l'air.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :