Mercredi 26 Juin, 2019

Ligue des nations: Ronaldo-Van Dijk, duel avec vue sur le Ballon d'Or

L'attaquant du Portugal, Cristiano Ronaldo, célèbre son but devant ses supporters lors de la demi-finale de la Ligue des Nations face aux Suisse, à Porto, le 5 juin 2019

L'attaquant du Portugal, Cristiano Ronaldo, célèbre son but devant ses supporters lors de la demi-finale de la Ligue des Nations face aux Suisse, à Porto, le 5 juin 2019

Un serial-buteur contre un défenseur infranchissable, le Portugais Cristiano Ronaldo et le Néerlandais Virgil Van Dijk promettent un duel épique en finale de Ligue des nations dimanche (18h45 GMT), avec en jeu le trophée argenté de cette nouvelle compétition... et peut-être le Ballon d'Or.

Qui sera le premier capitaine à soulever le trophée de la Ligue des nations ? L'issue de la bataille entre le leader de la "Selecçao" et celui des "Oranje" devrait dicter le vainqueur de la nouvelle épreuve imaginée par l'UEFA.

Difficile de prédire qui prendra le dessus tant "CR7" et "VVD" arrivent lancés au moment d'aborder la finale.

Essentiels en club comme en sélection, ils ont l'occasion de se départager avec le maillot de leur équipe nationale et le résultat devrait influencer leurs aspirations au prochain Ballon d'Or.

- Impassable Van Dijk -

AFP/Archives / MIGUEL RIOPALe défenseur des Pays-Bas, Virgil Van Dijk (g), lors de la demi-finale de la Ligue des Nations face à l'Angleterre, à Guimaraes, le 6 juin 2019

Avant de retrouver le quintuple vainqueur de la plus importante distinction individuelle du football, Virgil Van Dijk a réalisé une saison sensationnelle où il a dégoûté quasiment tous les attaquants qui ont eu l'audace de s'aventurer dans sa zone.

Le colosse de Liverpool (1,93 m), vice-champion d'Angleterre avec Liverpool, a été élu meilleur joueur de Premier League malgré le titre de champion remporté par Manchester City et sa pléthore de talents offensifs.

A 27 ans, le roc défensif a également rendu une copie parfaite samedi dernier en finale de la Ligue des champions gagnée par les Reds face à Tottenham (2-0) où, là encore, sa performance lui a valu le titre d'homme du match.

Ecartant le danger le plus souvent debout, quasiment imprenable dans les airs, à l'épaule ou en vitesse, Virgil Van Dijk a parfaitement justifié son statut de défenseur le plus cher de l'histoire depuis que les "Reds" l'ont acheté à Southampton en échange de 84 millions d'euros en janvier 2018.

En équipe nationale, le sélectionneur Ronald Koeman l'a tout de suite désigné comme capitaine pour ses qualités à son arrivée à la tête des Pays-Bas en février 2018.

Van Dijk confiait jeudi après la victoire contre l'Angleterre (3-1) en demi-finale de Ligue des nations qu'il n'allait pas affronter "seulement Cristiano Ronaldo mais un super Portugal". Pour autant, leur affrontement sera déterminant.

D'autant plus que le stoppeur au catogan a souvent muselé l'attaquant portugais.

Ainsi, lors du dernier match entre le Portugal et les Pays-Bas, en mars 2018, Van Dijk avait marqué le dernier but de la raclée infligée en amical par les Oranje aux champions d'Europe en titre (3-0).

- Ronaldo en mission -

AFP/Archives / MIGUEL RIOPAL'attaquant du Portugal, Cristiano Ronaldo, célèbre son but devant ses supporters lors de la demi-finale de la Ligue des Nations face aux Suisse, à Porto, le 5 juin 2019

Mais ces statistiques ne valent pas grand-chose face à la singularité de Cristiano Ronaldo, capable de renverser n'importe quelle montagne.

A 34 ans, l'attaquant de la Juventus Turin reste sur un impressionnant triplé face à la Suisse (3-1) mercredi en demi-finale de la Ligue des nations, prouvant encore qu'il reste indispensable à son équipe nationale.

Le meilleur buteur de l'histoire des sélections européennes avec 88 buts en 157 sélections va disputer sa troisième finale en compétition internationale sous le maillot du Portugal, après l'Euro-2004 et l'Euro-2016, toujours avec son ambition sans limites.

"C'est ma troisième finale (internationale), oui. Et j'espère une deuxième victoire. Ce serait fantastique", a déclaré Ronaldo sur le site internet de l'UEFA. "Nous sommes optimistes, nous jouons à la maison", a-t-il ajouté avant le grand rendez-vous dimanche.

Dans le stade du Dragon, où il a marqué son premier but international, le quintuple vainqueur de la Ligue des champions aura également à coeur de faire oublier la défaite à domicile en finale de l'Euro-2004 face à la Grèce (1-0).

Et le capitaine portugais peut nourrir de grands espoirs puisque les Pays-Bas font partie de ses victimes favorites en sélection.

Il avait ouvert le score et offert une passe décisive en demi-finale de l'Euro-2004 (2-1), les avait éliminés de l'Euro-2012 par un doublé en phase de groupes (2-1) et avait sauvé sa sélection de la défaite lors d'un amical en 2013 (1-1).

Mais à chaque fois, il n'avait pas eu à se coltiner le marquage de Virgil Van Dijk. Lequel des deux colosses triomphera dimanche ?

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :