Jeudi 29 Octobre, 2020

Ligue des champions: Lyon tient tête à l'ogre Barcelone et préserve ses chances

Lionel Messi et le Barça butent sur le gardien lyonnais Anthony Lopes en 8e de finale aller de la Ligue des champions au Parc OL, le 19 février 2019

Lionel Messi et le Barça butent sur le gardien lyonnais Anthony Lopes en 8e de finale aller de la Ligue des champions au Parc OL, le 19 février 2019

La "puce" de Barcelone, Lionel Messi, n'a pas trouvé la faille à Lyon : le club français, pour son retour en 8es de finale de Ligue des champions après sept ans d'absence, a tenu tête à l'ogre Barça (0-0), préservant ses chances de qualifications pour les quarts.

"On a fait notre match. Le plus important c'était de ne pas prendre de but. C'est un bon résultat. On se donne encore toutes les chances pour le retour", a salué le défenseur Léo Dubois sur RMC.

Pourtant, le Barça a tout tenté pour déstabiliser l'imprenable bloc lyonnais, avec Messi à la baguette dans une position de N.10, Luis Suarez dans le rôle de créateur d'espaces, et les mobylettes Ousmane Dembélé et Jordi Alba pour animer le côté gauche.

- Terrier, invité surprise et barre transversale -

Après ce coup de chaud, Messi s'est mis à accélérer pour sanctionner l'attitude trop défensive des Lyonnais mais Denayer l'a contré au denier moment (14e), et sa reprise, sur un centre en retrait parfait d'Alba, s'est envolée au-dessus du cadre.

Et quand l'OL a réussi à mettre le pied sur le ballon, ce sont les maladresses techniques dans le dernier geste qui l'ont empêché de se montrer dangereux, à l'image d'un Memphis Depay sur courant alternatif.

En l'absence de Nabil Fekir, capitaine suspendu pour ce match aller, le Néerlandais n'a pas été à la hauteur du statut qu'il revendique : être un joueur capable de créer des différences dans les grands matches... pour un jour signer dans un club de la dimension de Barcelone.

Et sur un ballon qui trainait dans la surface, Memphis a déclenché un tir audacieux qui aurait pu tromper Ter Stegen s'il avait été cadré (54e), tandis que son centre fuyant n'a pas pu être repris au terme d'un bon débordement (62e).

L'entrée de Coutinho à la place d'Ousmane Dembélé (67e) a pourtant failli faire mouche. Mais Suarez a raté un but tout fait sur un centre en retrait du Brésilien (71e), et son tir a été repoussé par Lopes (76e), l'autre héros de la rencontre avec Denayer.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :