Dimanche 5 Avril, 2020

L’IDEA publie un nouvel ouvrage sur la réforme constitutionnelle

Photo: Marie-Laurence Jocelyn Lassègue - Credit : Radio Négritude

Photo: Marie-Laurence Jocelyn Lassègue - Credit : Radio Négritude

L’Institut International pour la Démocratie et l’Assistance Electorale en Haïti (IDEA) a publié le jeudi 6 septembre 2018, le nouveau manuel sur la réforme constitutionnelle, l’amélioration de la machine électorale et élaboration d’un projet de loi électoral adapté à la réalité.

Cet ouvrage rendu possible sous la direction de Me Woldson Bertrand et avec notamment la participation de Marie-Laurence Jocelyn Lassègue, développe un ensemble d’outils permettant d’améliorer la réflexion sur des enjeux cruciaux pour la stabilité d’un pays et l’établissement d’une démocratie durable.

Titré « Contribution aux réflexions portant sur l'institutionnalisation du conseil Electoral Permanent en Haïti », ce livre de 106 pages, se veut être un outil pouvant servir de guide aux experts et chercheurs qui œuvrent dans les domaines précités, selon Marie-Laurence Jocelyn Lassègue.

Après 1986, Haïti a choisi la voie démocratique en adoptant une nouvelle Constitution qui prévoit notamment l’établissement d’un organisme de gestion électorale indépendant : le Conseil électoral permanent (CEP). Toutefois, trente ans plus tard, le pays ne connait qu’une succession de conseils électoraux provisoires.

Les nombreux obstacles structurels et financiers auxquels l’institution électorale haïtienne est souvent confrontée ont, de manière récurrente, constitué un sérieux handicap tant pour son fonctionnement lors des préparations des élections que pour la crédibilité des résultats.

« La réflexion autour d’un conseil crédible et légitime préoccupe la société civile ainsi que les partis politiques », précise IDEA International. L’organisation dit souhaiter apporter cette contribution aux réflexions portant sur l’institutionnalisation du Conseil électoral permanent en Haïti dans laquelle sont rappelés l’histoire du CEP et les principes directeurs d’une gestion électorale saine et efficace.

L'oeuvre analyse également les bonnes pratiques mises en œuvre dans d’autres pays, tout en tenant compte du contexte haïtien. Enfin, cette publication dresse un état des lieux et décrit différents scénarios possibles afin d’alimenter le débat et le processus de prise de décision par les acteurs concernés, selon ce qu’explique l’ancienne ministre à la condition féminine et ancienne secrétaire générale du Conseil électoral provisoire en 1995, Marie-Laurence Jocelyn Lassègue.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :