Lundi 20 Août, 2018

L'exploitation d'une mine en RD pourrait contaminer des eaux d'Haïti

Exploitation d'une mine d'or. Photo: Le Petit Devoir.

Exploitation d'une mine d'or. Photo: Le Petit Devoir.

La décision du gouvernement dominicain d’accorder à la compagnie GoldenQuest l’exploitation d’une mine d’or et d’argent au niveau de la vallée de San Juan fait débat. Cette eau partagée avec une partie du sud d’Haïti pourrait être contaminée si GoldenQuest réussit cette exploitation selon l’Académie des Sciences de la République Dominicaine.

Ce projet, selon les chercheurs affectera la production d’eau parce qu’elle est située entre 900 et 1000 mètres au niveau de la mer et au-dessus de la confluence des rivières San Juan et la Guana.

Selon le centre de recherche cet accord viole la Constitution de la République Dominicaine. Luis Shecker Ortiz, président de l’académie, affirme souligne l’article 15 qui stipule que « l’eau constitue un patrimoine national stratégique pour un usage public», ce qui donne la priorité à la consommation humaine ».

Les scientifiques pensent que le projet rapportera « peu de bénéfice ».  Pour l’Académie des sciences les 224 millions de dollars que l’Etat dominicain va générer à partir de cette exploitation représentent peu par rapport aux 840 mille onces d’argent que va extraire le GoldenQuest. Ils suggèrent que l’exploitation se fasse à un peu plus de 500 mètres de hauteur.