Vendredi 25 May, 2018

L’Etat haïtien signe un pacte sur le tourisme avec Airbnb

La Ministre du Tourisme, Emilie Jessy Menos et un représentant d'Airbnb lors de la signature du protocole/ Photo: Facebook MDT

La Ministre du Tourisme, Emilie Jessy Menos et un représentant d'Airbnb lors de la signature du protocole/ Photo: Facebook MDT

Après avoir annoncé mi-janvier, l’investissement d’au moins $100,000 US dans la publicité numérique pour ses hébergements en Haïti, El Salvador et en Afrique Subsaharienne, en vue de propulser le tourisme dans ces lieux, Airbnb vient de franchir un pas décisif et est passé de la parole aux actes.

Ce mardi, lors d’une conférence de Presse à Port-au-Prince, la plateforme de réservation et de location de logements en ligne et le Gouvernement haïtien, à travers le Ministère du Tourisme (MDT), ont signé « un mémorandum d’entente visant la coopération entre les deux entités, dans les domaines divers notamment la promotion d’Haïti en tant que destination touristique à travers des initiatives marketing spécifiques et des campagnes numériques ».

La signature de ce document fait suite aux pourparlers qu’ont eus la Ministre du Tourisme, Colombe Emilie Jessy Menos avec les responsables d’Airbnb, et devra, selon la Ministre, « permettre à tout haïtien, possédant une maison, un smartphone et un compte en banque, de pouvoir enregistrer leur maison sur la plateforme Airbnb et la louer éventuellement à des touristes ou visiteurs de passage en Haïti, pour un temps n’excédant pas les 120 jours ».

Une bonne nouvelle pour les propriétaires de maisons en Haiti ainsi que pour le Tourisme. « Absolument ! Grâce à cet accord, Airbnb fournira des données globales au gouvernement haïtien sur l'utilisation d'Airbnb dans le pays; nous allons promouvoir Haïti en tant que destination touristique », a communiqué à Loop Haiti, Shawn Sullivan, responsable des Politiques publiques d’Airbnb pour les pays de l’Amérique latine, l’un des représentants (et Carlos Munez) d’Airbnb à la signature du protocole.

Autres bonnes nouvelles : il est permis à tout propriétaire d’une maison voulant la mettre en location de devenir « hôte » d’Airbnb en Haiti. Et les intéressés pourront facilement s’inscrire, selon Sullivan. Il suffit de soumettre lors de l’inscription, une pièce d’identification nationale, des photos de la maison et les informations concernant le prix de la nuitée. Et la compagnie s’engage à former les hôtes.

Les intentions sont peut-être plus vielles que cela, mais les moins branchés retiendront que les manifestations d’intérêt de la Airbnb pour Haiti ont commencé suite aux déclarations de Donald Trump, traitant des pays africains, le Salvador et Haïti de « pays de merde ».

Créé en 2008, Airbnb est aujourd’hui présent dans plus de 34,000 villes et 191 pays. Selon un rapport de Fortune.com, l’entreprise a généré 170 millions de dollars de revenus l'année dernière. Son siège social est en Irlande.