Jeudi 28 May, 2020

En Haïti, les outils numériques pour sensibiliser sur le coronavirus

Photo d'illustration: AFP

Photo d'illustration: AFP

Le nombre de victimes du coronavirus s'en va grandissant en Haïti. Pour mieux sensibiliser la population sur cette menace, les autorités veulent mettre les technologies de leur côté.

Le gouvernement haïtien s'est associé au géant de la technologie, Facebook, pour une sensibilisation massive sur le coronavirus. Dans le cadre cette collaboration, plusieurs produits de la compagnie seront mis à la disposition des autorités. Ainsi, un centre d'information personnalisé a pu être mis en place sur la page d'accueil du réseau social, au bénéfice des utilisateurs de Facebook en Haïti.

Avec ce service, "dès que le MSPP publie une information sur le coronavirus en Haïti, tout le monde sera touché par cette nouvelle", nous a informé en interview, Stéphane Vincent, qui a joué le rôle d'intermédiaire entre les autorités locales et les responsables de Facebook sur ce projet.

 

Cette démarche entre également dans le cadre des efforts des autorités pour combattre la désinformation sur la pandémie. En ce sens, "on a aussi travaillé sur la vérification des comptes officiels qui jusqu'ici n'étaient pas standardisés, surtout celui du MSPP [ministère de la Santé publique, ndlr]. On en a profité pour fermer d'autres faux comptes existant", a confié Vincent.

Publicités gratuites sur le coronavirus

Autre avancée importante, "nous avons pu sécuriser un don de crédit publicitaire de la part de Facebook", nous a fait savoir le jeune spécialiste en technologie. Ce qui veut dire que l'Etat haïtien, à travers un don de la compagnie bleue, n'aura plus besoin de payer pour ses publicités visant à sensibiliser ses citoyens sur la Covid-19.

Le ministère de la Communication a joué un rôle important dans les échanges, souligne en passant Stéphane Vincent, qui complimente les officiels d'avoir ramené dans leur camp, les technologies de l'information et de la communication "dans la lutte contre #COVID-19".

 

Un robot pour répondre à nos questions sur le coronavirus?

Plusieurs pays, dont la France et l'Inde, ont développé un système de clavardage automatique afin de permettre à leurs citoyens de poser leurs questions sur le virus et les consignes à suivre. Haïti, semble-t-il, va aussi franchir ce pas. Toujours d'après Vincent, un "chat bot en créole" avec un numéro Whatsapp sera bientôt disponible pour les Haïtiens désireux de s'informer sur l'évolution de la pandémie dans le pays.

Les intéressés, dit-il, pourront ajouter le numéro et poser leurs questions et des réponses automatiques leur seront fournies. "On est déjà dans la phase finale. On est déjà très loin dans la conception technique et des contenus en créole. Il reste à l'Etat haïtien de finaliser l'accord avec Facebook", a-t-il conclu.

Entretemps, le nombre de personnes contaminées par la Covid-19 continue d’augmenter en Haïti. Jusqu’à ce mercredi, le pays comptabilise 219 cas d’infection, dont 184 cas actifs. Selon le dernier communiqué officiel, 18 personnes sont décédées des suites de leur infection, et 17 autres ont sont sorties guéries.

Mais ces chiffres officiels ne sauraient refléter la réalité, selon les estimations de Lauré Adrien, directeur général du ministère de la Santé publique et co-président de la commission multisectorielle de gestion de la Covid-19. D'après lui, « pour chaque cas testé positif officiellement, il faut compter entre 8 à 10 autres cas ».

Raoul Junior Lorfils

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :