Jeudi 13 Décembre, 2018

L'Etat dominicain place plus de 700 nouveaux soldats sur la frontière

Photo Crédit : Listin Diaro

Photo Crédit : Listin Diaro

Les dominicains avancent à pas de géant vers la sécurisation de la frontalière partagée avec Haiti. Plus de 700 soldats sont arrivés sur la frontière hier, a informé mercredi, le journal Listin Diaro.

« Quatre cents soldats sont arrivés hier soir à la 4ème Brigade d'Infanterie de l'Armée Dominicaine (BIAD), sur la frontière nord », dit Diaro. Et 300 autres dans la partie Sud.

Cette nouvelle installation entre dans le cadre du renforcement de la sécurité dans la région, dont a fait mention le Président Danilo Medina dans son discours le Jour de l'Indépendance.

C’est le Colonel Roberta Sosa, commandant du dixième bataillon de l’institution militaire dominicaine, qui a reçu et harangué les nouveaux venus, dans la forteresse Beller, à Dajabón. 202 d’entre eux ont été emmenés à Mao, province de Valverde, rajoute le journal.

Un autre contingent devrait arriver avec des véhicules nécessaires à leur opération, jeudi prochain, selon les annonces du Colonel Sosa.

Quant à l'organisme spécialisé dans la sécurité des frontières terrestres (Cesfront), il a commencé à recevoir une partie de l'équipement qui sera utilisé dans les tâches de surveillance des frontières, y compris les véhicules tout-terrain et les motocyclettes.

Entre temps, la Direction générale des migrations de la République Dominicaine prévoit d’expulser 7,598 rapatriés issus de plus d’une dizaine de pays, entrés en terre dominicaine durant le mois de février.

Les concernés proviennent d’Afghanistan, l’Albanie, la Chine, la Colombie, Cuba, la Grande-Bretagne, Haïti, Honduras, Nigéria, Porto Rico, la Turquie et le Venezuela.

Get the latest local and international news straight to your mobile phone for free: