Mercredi 12 Décembre, 2018

« Les USA ont un plan pour fusionner Haïti et République dominicaine »

Crédit photo: Listin Diaro

Crédit photo: Listin Diaro

Le chef du Parti progressiste national de travail (FNP), Pelegrín Castillo, parle d’ « une invasion pacifique des haïtiens » et critique vertement le gouvernement dominicain pour sa « tolérance » à l’égard des pratiques migratoires au niveau de frontière haitiano-dominicaine.

Un ancien candidat défait à la présidence dominicaine du nom de Pelegrín Castillo a fait savoir que les Etats-Unis ont un plan bien défini pour fusionner la République Dominicaine avec Haïti. La nouvelle est relayée dans le média dominicain Diaro Libre.  

Chef du Parti progressiste national de travail (FNP), monsieur Castillo est ferme dans ses convictions. « Ce que nous avons dénoncé depuis nombreuses années et les événements qui se produisent nous donne maintenant la raison et nous voulons avertir qu'il y a beaucoup de fonctionnaires qui se sont engagés au plan des États-Unis », a déclaré Castillo à Santiago.  

Les positions dures de Pelegrín Castillo, ancien membre du Congrès sont l’expression de son idéologie nationaliste et anti-haitianniste. Il a déclaré que le Plan national Régularisation n'a pas été exécuté de manière organisée et sérieuse, parce que, selon lui, des milliers de citoyens haïtiens contournent des mesures instituées et circulent actuellement dans le pays illégalement et irrégulièrement. Il déplore que le gouvernement dominicain n’ait pas le contrôle de la situation migratoire à la frontière avec Haïti. Il accuse les soldats de l’armée dominicaine de corrompus pour avoir laissé passer des centaines d’haïtiens illégaux à la frontière.

« Mais non seulement il y a des trafics des êtres humains à la frontière, mais aussi on passe des armes, des drogues, des biens et des véhicules et autres choses », a déclaré Castillo.

Dans le journal Haïti Libre, Jean Tholbert Alexis le Ministre Conseiller en charge du Consulat d'Haïti dans la province d’Altagracia, apporte un démenti aux propos de monsieur Castillo. L’ancien président de la chambre des députés a  « assuré qu'il n’y avait aucun plan ni intention, actuel ou futur, visant une quelconque fusion entre les deux nations, contrairement aux rumeurs diffusées dans le cadre d’une campagne de propagande haineuse sur les réseaux sociaux. »


Recevez gratuitement les dernières nouvelles locales et internationales directement sur votre téléphone :

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur Google Play Store : http://bit.ly/1HHj2Uu

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur l’App Store : http://apple.co/2e3q1Lk 

Get the latest local and international news straight to your mobile phone for free: