Jeudi 21 Juin, 2018

Les USA ont déjà déporté 22 dominicains pour l’année 2018

Les USA ont déjà déporté 22 dominicains pour l’année 2018. Photo: Al momento

Les USA ont déjà déporté 22 dominicains pour l’année 2018. Photo: Al momento

Alors que la République dominicaine poursuit le rapatriement des haïtiens en situation irrégulière sur son territoire, aux États-Unis, la déportation des dominicains ont repris de plus bel en ce début de 2018.

Ce sont dix agents du Federal Bureau of Investigation (FBI) et de la Drug Enforcement Administration (DEA) qui ont escorté la première cohorte de 22 anciens détenus dominicains jusqu’à l’aéroport de Las Americas, en ce début de janvier 2018.

Les concernés, constitués de 20 hommes et 2 femmes, avaient purgé des peines à New York, Boston, Miami, Los Angeles, Californie, Philadelphie, Massachusetts, San Antonio et le Texas, pour trafic de drogue, meurtre, falsification, fraude, l'enlèvement, viol et incendies criminels, entre autres crimes.

Ils devaient être déportés depuis Novembre. Mais grâce à une suspension des déportations observée par l’Administration américaine, ils n’avaient pas encore été rapatriés.

Une fois transportés dans leur pays, les ex-délinquants ont été remis aux autorités locales dominicaines de l’immigration, de la Direction nationale du contrôle des drogues (DNCD), du Département des enquêtes nationales, de la Direction du renseignement de la police du ministère des Forces armées et au corps de Sécurité aéroportuaire spécialisée et aviation civile.

Arrivés à Haina, ils seront libérés et rendus à leurs familles s’ils sont en règle avec la justice dominicaine.

Il s’agit de la première cohorte de déportation de dominicains à partir des Etats-Unis pour l’année 2018. Rappelons qu’en 2017, pas moins de 2,062 ont déportés de chez Tonton Sam.