Dimanche 23 Septembre, 2018

Les USA invitent Haïti à une lutte « concrète » contre la corruption

La chargée d’affaires à l’ambassade américaine, Robin Diallo. Photo : Estailove St-Val/LoopHaiti

La chargée d’affaires à l’ambassade américaine, Robin Diallo. Photo : Estailove St-Val/LoopHaiti

La chargée d’affaires à l’Ambassade américaine de Port-au-Prince, Robin Diallo, s’est exprimée jeudi sur les déclarations répétées du Président Jovenel Moise contre la corruption en Haïti.

Lutter contre la corruption, comme le Président Moise et son administration se disent déterminés à le faire, est, selon Robin Diallo, « essentiel » pour stimuler le développement économique en Haïti.

« Nous espérons que l’année prochaine, le gouvernement pourra traduire ses paroles en actes et mettre fin à la corruption et l’impunité qui existent dans le pays, pour un avenir prospère que nous espérons tous », a soutenu la diplomate.

Pendant son allocution au traditionnel cocktail de Noel de l’American Chamber of Commerce (AMCHAM), en la résidence officielle des ambassadeurs américains, la chargée d’affaires, qui a réitéré l’engagement de son pays aux côtés d’Haïti, a dit reconnaitre qu’il y avait encore du chemin à parcourir avant de parvenir à l’instauration « définitive » de la stabilité politique et de l’Etat de droit en Haïti.

La stabilité est une « condition sine qua non » pour une croissance économique forte et soutenue », a-t-elle insisté.

Pour avoir une Haïti stable, certains éléments, dont « la formation d’un conseil électoral permanent (CEP), une lutte concrète contre la corruption et la résolution du conflit du mandat du Senat » sont essentiels, a-t-elle fait savoir.

« Les Etats-Unis restent un partenaire engagé d’Haïti. L’engagement des USA n’a jamais été aussi fort et notre partenariat va continuer sur une base de respect et de responsabilité mutuels », a renchérit Diallo.

 

Par ailleurs, dans son discours en présence notamment du président du Sénat Youri Latortue, du ministre de la Planification Aviol Fleurant, du questeur de la Chambre des députés, Gary Bodeau et de représentants du secteur privé des affaires, elle a ajouté que les Etats-Unis espéraient que tous les acteurs avanceraient de bonne foi pour qu’Haïti ait une gouvernance stable et démocratique qui reflète la volonté de son peuple.

Cocktail de Noël de l’AMCHAM