Dimanche 22 Septembre, 2019

Haiti-Salaire: les syndicalistes dénoncent le rapport du CSS

Le coordonnateur de la centrale nationale des ouvriers haïtiens (CNOAH), Dominique Saint-Eloi, rejette d’un revers de main le salaire minimum de 420 gourdes pour le secteur de la sous-traitance alors que les ouvriers réclamaient  mille gourdes.

Pour le syndicaliste, la décision du conseil supérieur des salaires a été prise au grand mépris des revendications des ouvriers et ouvrières. Dominique Saint-Eloi qualifie de révoltante cette décision dénonçant un complot entre le gouvernement, le CSS et les patrons contre les ouvriers.

« Comment un travailleur, peut-il vivre avec 420 gourdes par jour »?, se questionne monsieur Saint Eloi qui met l’accent sur les frais de transport et des loyers.

« Les prix des produits de première nécessité ne cessent de grimper. Les frais de transport, les frais scolaires, tous ont été revus à la hausse. 420 gourdes ne suffisent pour nourrir un chien chez Apeid », peste Dominique Saint-Eloi.

Le syndicaliste annonce des manifestations dans les prochains jours pour contrer cette décision appelant les travailleurs à commencer à se mobiliser dans leurs usines respectives.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :